Le cannabis légal : ses formes et vertus thérapeutiques

Dans de nombreux endroits du monde, le cannabis est considéré comme un stupéfiant. Le produit, également désigné par les termes « beuh », « chanvre », « hasch », « marijuana », ou « weed », ne peut donc être vendu ni consommé. Toutefois, depuis peu, quelques pays incluant la France ont libéralisé l’usage du CBD, la forme réglementée de la vente. Malgré la légalisation, la commercialisation du produit est réservée à certains professionnels.

Composition du cannabis légal

Le cannabis dont la consommation est autorisée se compose principalement de cannabidiol (CBD), l’une des molécules actives de la plante. Il influe sur l’anandamide, un neurotransmetteur naturellement produit par le corps, et qui participe à la régulation des fonctions cérébrales, dont l’humeur, le sommeil, la mémoire… Surnommé « la molécule du plaisir », il a aussi la réputation de procurer un sentiment de bien-être et de favoriser la détente.

À l’inverse du tétrahydrocannabinol (THC), autre composante de la plante, le CBD agit en douceur sur l’organisme et le comportement du sujet, sans les effets psychotropes. C’est d’ailleurs pour cette raison que la loi interdit formellement l’utilisation du THC, mais tolère la consommation du cannabis et des produits dérivés renfermant essentiellement du CBD et avec une teneur en THC inférieure à 0,20 %.

Large choix de formes disponibles dans le commerce

Il existe différentes manières de consommer le cannabidiol en fonction des besoins et souhaits de chaque personne. Les « coffee shop », revendeurs spécialisés du produit, ainsi que les officines de médecine naturelle commercialisent des fleurs, feuilles, ou graines boire en infusion ou en décoction ou encore dans des préparations particulières. Il est également possible de se procurer de l’huile de CBD à Paris, ainsi que des liquides pour e-cigarettes, de la cire ou des cristaux.

Enfin, pour soigner certaines affections, le cannabidiol est également proposé sous forme médicamenteuse dans les rayons phytothérapie et naturopathie des pharmacies. En revanche, il n’est pas en accès libre.

Les vertus thérapeutiques du cannabis légal 

La découverte des bienfaits du cannabis pour le traitement de certains mots n’est pas récente. Au XIXe siècle, les scientifiques analysaient déjà ses propriétés. Et de l’Europe à l’Asie, la plante est utilisée par les guérisseurs et shamans pour apporter relaxation et soulagement aux personnes souffrantes.

Depuis, d’autres emplois médicaux possibles du cannabis ont été identifiés. Il sert notamment à prévenir ou ralentir des maladies dégénératives comme celles de Parkinson ou d’Alzheimer. Il a également fait ses preuves dans la prise en charge des troubles du système nerveux pour ne citer que la dépression, l’anxiété, l’insomnie, etc. C’est également un anti-inflammatoire et un antalgique efficace. Dans tous les cas, le suivi d’un patient par un thérapeute professionnel est indispensable.