Constat affligeant sur la prolifération des rats dans les grandes villes

Difficile de se débarrasser des rats dans les grandes métropoles. C’est une mission impossible car ils sont indissociables des hommes. Tout pendant que nous existeront ils seront présents également. Ce sont nos ombres, ils vivent en dessous de nous mais nous font vivre un cauchemar au quotidien tant ils font peut à la population à cause de leur transmission de maladie. Ils prolifèrent vite et plus il y a des déchets plus ils seront présents. Ils vivent de nos déchets que nous n’arrivons pas à éliminer et que nous jetons n’importe où. Selon les grandes villes du monde, la population de rats est plus ou moins grande mais on compte en moyen entre 2 et 4 rats pour 1 habitant. Paris, Bruxelles, New York, Buenos Aires, Tokyo, toutes les villes sont touchées.

La cause d’une telle invasion de rats dans les grandes villes.

En lien avec le réchauffement climatique, les rats bénéficient des températures clémentes pour proliférer. Ils ne souffrent plus des grands froids et leur population ne cesse d’augmenter. C’est de plus depuis plus de 10 ans que l’on recense un accroissement de près de 20% des populations de rats. L’autre cause, celle de l’urbanisation à grande échelle dans les grandes villes. Démolition et reconstruction d’immeubles, travaux de grandes ampleurs, délogent les rats de leur habitat naturel qui se réfugient dans les quartiers ou proches de la nourriture qu’ils pourront trouver de façon régulière et très facilement.

Comment évaluer une telle progression ?

Pour obtenir des statistiques, il suffit tout simplement de prendre en compte les appels de détresses des riverains dans tous les quartiers d’une ville qui se multiplient chaque année. Complétez avec les témoignages sur les réseaux sociaux des personnes qui surprennent en live les rats se balader impunément dans les rues et éventrer les poubelles des quartiers. Pour subvenir à leur besoin croissant, ils s’attaquent même directement aux magasins ou supérettes de quartier de telle façon que les professionnels sont obligés de fermer leurs portes pour éradiquer le phénomène.

Difficile de limiter cette progression fulgurante mais les autorités tentent de réduire la populaire en mettant des moyens colossaux pour y parvenir en faisant appels à des nouvelles techniques en test dans les grandes villes.

Les moyens mis en place par les collectivités pour une dératisation efficace

Le positionnement de boite d’appâts de rodenticides dans des lieux stratégiques est encore une fois la meilleure méthode pour réduire la population de rats. Cependant il faut diversifier les techniques car les rats sont intelligents et arrivent à se souvenir des zones d’appâtage et les éviterons.

C’est pourquoi aujourd’hui d’autres techniques émergent comme les pièges constitués d’alcool pour ainsi les piéger.  Des pratiques chimiques sont aussi à l’étude avec des contraceptifs pour limiter la reproduction. Il serait plus facile de limiter la population que des les éliminer tant les zones à couvrir sont immenses. Améliorer la surveillance est un autre moyen de réduire la prolifération des rats. Un professionnel de la dératisation insiste sur le fait de multiplier les rondes techniques que ce soit dans les réseaux secondaires des villes, les égouts et de traiter les bâtiments désaffectés, par colmatage, pour éviter d’en faire de bons refuges pour ces nuisibles.