CBD : un marché en constante hausse

Le mot CBD (Cannabidiol) est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Peu connu jusqu’à présent, il est rapidement devenu un des compléments alimentaires issus des plantes les plus utilisés et étudiés de nos jours. Zoom sur son marché en Europe et dans le monde.

Des prévisions encourageantes

En début d’année, une analyse réalisée par le groupe Brightfield avait affolé les compteurs et renforcé le potentiel économique du CBD. En effet, l’étude prévoit une explosion du marché, annoncé à près de 22 milliards de dollars d’ici 2022, et pourrait même devancer le marché du cannabis aux USA.

Souvent comparé au marché du cannabis, qui a vu des prédictions sur son état à 20 milliards de dollars d’ici 2020, un second marché, toujours issu du chanvre, affole les compteurs en prévoyant 22 milliards de dollars de recettes d’ici 2022.

Le CBD est un cannabinoïde non psychotrope : il ne modifie donc pas la perception ou la pensée. Il est donc accessible à tous, et reconnu sans effets secondaires. Il a connu un regain de popularité pendant les 3 dernières années, en particulier aux USA mais également, maintenant, en France et en Europe. Contrairement à son cousin le THC, il n’a pas d’effet sur le cerveau et est fortement étudié pour diverses utilisations, comme le soulagement de la douleur, du stress, de l’inflammation, etc.

Le CBD se démocratise

Avant, le CBD ne se retrouvait que dans les magasins plus ou moins dédiés au chanvre et à ses multiples utilisations. Mais désormais, on peut le retrouver partout, comme aux USA ou au Canada ou encore en Suisse : supermarchés, stations essence, bureaux de tabac, etc… Il a également pénétré le marché du bio et du cosmétique, qui voit dans le CBD une manne économique très importante.

Actuellement, le secteur aux USA représente près de 591 millions de dollars (2018) et pourrait, grâce à l’intérêt croissant de nombreux industriels mais également de certains sénateurs, augmenter de 40 fois son poids actuel au cours des 4 prochaines années.

Pour le moment, seul un frein existe : la législation. Il est souvent confondu avec son cousin le THC, et certains des produits CBD peuvent en contenir. Le CBD est à l’heure actuelle dans une certaine zone grise, dans certains états ou certains pays.

Une facilité d’accès

Désormais, il est également présent dans certains médicaments issus de l’industrie pharmaceutique. Cependant, l’accès à son utilisation par ce biais coute très cher : par exemple pour un des médicaments CBD pour lutter contre l’épilepsie proposé par GW PHARMA, il peut en revenir un cout total de 32 000 dollars par an, pour un seul patient.

En France, le CBD a explosé les deux dernières années. Disponible sur quelques sites entre 2014 et 2018, il a connu un véritable essor à sa mise en boutique par de nombreuses boutiques de cigarettes électroniques. Rapidement, le Ministre de la Santé avait réagi, mais n’a depuis pas encore posé de cadre strict adapté au marché. Il est désormais disponible sur de nombreux sites internet comme WeazyCBD, mais également dans des boutiques spécialisées ou encore dans des boutiques généralistes.