Les matériels indispensables pour la pêche au brochet

La pêche au brochet vous assurera des sensations fortes si jamais vous souhaitiez vous larguer dans un combat de pêche impressionnant. En effet, pour essayer de se libérer de votre hameçon, ce carnassier des lacs et des rivières va se secouer de toutes ses forces en laissant son corps jaillir hors de l’eau. Voici les différentes techniques et les matériels de choix que vous devez avoir pour capturer ce genre de prédateur redoutable.

Pourquoi faut-il miser sur des matériels de qualité ?

D’abord, il est primordial de connaitre le terrain à brochet en inspectant les endroits où ils viennent s’alimenter. Après avoir fait l’inspection, vous devez vous munir d’un matériel de pêche au brochet résistant. Pour être harponné, ce prédateur vous donnera du fil à retordre. Vous devez donc avoir un matériel approprié en ce qui concerne le moulinet, la canne, les leurres, les hameçons et tout le reste. Avec des équipements adaptés, votre pêche au brochet sera fructueuse. Premièrement, pour le moulinet, choisissez un moulinet débrayage, facile à manier et qui vous permettra d’attraper ce gros carnassier combatif. Ce genre de moulinet dispose de deux freins dont l’avant sert pendant le combat et l’arrière lors de la stabilité du poisson. Pour la pêche au vif, le moulinet doit être bourré d’une bobine en nylon, et pour la pêche au leurre, de tresse.

Deuxièmement, la canne à pêche au brochet ne doit pas dépasser les trois mètres si vous pêchez en bateau. Vous devez préférer les cannes en carbone pour son agilité pendant sa manipulation.

Troisièmement, si vous optez pour la pêche au leurre, il est préférable de choisir parmi tous les types de leurre existants telles les cuillers tournantes, les poissons-nageurs. Il faut que le leurre soit à la fois discret et impressionnable pour le brochet pour qu’il soit opérant.

Quatrièmement, les hameçons pour pêcher ce carnassier se présentent sous diverses formes comme le rider triple, le bec de perroquet ou le double à épingle de sécurité. Ils doivent être robustes et bien affûtés.

Vous devez également penser aux accessoires comme le GPS, un gilet avec plusieurs poches, une barque solide pour la pêche, une boîte à vers, un affûtoir, un sondeur, une pince coupante, et bien d’autres encore.

Comment fonctionne le moulinet débrayage ?

canne avec moulinet débrayable

Lorsque vous voulez activer le frein du moulinet débrayable, vous avez besoin d’actionner la petite languette qui se trouve au niveau du pied de votre moulinet. En faisant cette manipulation, vous coupez le lien entre le mécanisme du tambour et le frein principal du moulinet. Comme il n’y a plus de lien entre le frein principal et le tambour, le frein ne bloque plus votre ligne. Le tambour peut ainsi développer votre fil de pêche étant donné qu’il n’y a plus de résistance du frein principal. Lorsque le brochet aura mordu à votre hameçon, votre ligne se déroule facilement sans faire d’effort. Votre prise pourrait partir dans tous les sens avec votre ligne de pêche pour essayer de déguerpir.

À ce moment-là, le brochet ne sent aucune résistance, il va donc fuir sans lutter. Avec votre canne à pêche en main, vous n’avez qu’à lancer la manivelle de votre moulinet et cela enclenchera instantanément le frein principal pour combattre le brochet. De ce fait, le tambour et le frein principal de votre moulinet sont à nouveau connectés. Lorsque vous activez de nouveau le frein principal, le brochet ne pourra plus s’enfuir. Pour que vous puissiez contrôler votre prise, le frein de combat vous permettra de lutter contre la résistance du brochet.

Pour finir, le moulinet débrayable fonctionne très simplement pour faciliter la prise en main de votre moulinet lorsque vous pêchez le brochet.