Le régime crudivore, de nombreux bénéfices

Manger cru est un mouvement alimentaire qui prend de l’ampleur. Le régime crudivore apporte de nombreux bénéfices à la santé, au corps et à l’esprit. Le principal avantage est la conservation des nutriments et des vitamines. Mais passer au régime crudivore demande de prendre quelques précautions.

Le crudivorisme, bénéfique pour la santé

Thierry Casasnovas les bénéfices du crudivorisme
Les bénéfices du crudivorisme

Lorsque les aliments cuisent, ils perdent beaucoup de nutriments et de vitamines. Cela peut atteindre les 90% de perte pour certaines vitamines, comme la vitamine C, ou les vitamines B1 et B9. Le régime cru présente donc ce premier avantage : celui d’ingérer toutes ces vitamines essentielles.

Point sur les bénéfices du régime cru

Aussi, Thierry Casasnovas rappelle que les aliments crus sont plus riches en antioxydants. Il s’agit de molécules qui ralentissent le vieillissement cellulaire. On leur confère donc un effet anti-âge. Les antioxydants ont également des qualités de prévention contre certains cancers ou maladies cardiovasculaires.

Aussi, les végétaux consommés de façon crue fournissent une très bonne quantité de fibres. Les fibres sont nécessaires au transit intestinal. Ils sont aussi très riches en eau (par exemple, la salade verte en contient 90%), ce qui permet d’hydrater le corps.

Pour ceux qui souhaiteraient continuer à consommer de la viande et du poisson : consommés crus, ils présentent également des intérêts. Les grillades, la friture… cela peut amener la formation d’hydrocarbures. Ceux-ci sont des composés nocifs. Ils détruisent le bon gras, les oméga-3, qui protègent le système cardiovasculaire.

Quelques précautions avant de se lancer

Manger cru, Thierry Casasnovas
Manger cru

Il est important de ne pas se lancer dans le régime crudivore du jour au lendemain. Si vous avez l’habitude de manger beaucoup de viande, poisson, et de tout faire cuire, cela peut être compliqué de passer à un régime cru et végétalien. En effet, le corps peut ressentir un manque, ou avoir du mal à s’adapter.

Aliments crus, la fraîcheur est primordiale

Il faut absolument que les aliments soient le plus frais possibles. Par exemple, si l’envie vous prend de manger un tartare, il est important de ne pas acheter de steak préemballé. Il faut choisir un boucher de qualité, lui indiquer que la viande sera consommée crue… On la transporte ensuite jusqu’au frigo dans un sac isotherme, et elle est à manger dans les 12 heures.

Et le poisson ? Le mieux est de l’acheter surgelé. Si le poisson est frais, on peut le mettre au congélateur pour 2 jours, car le froid tue les bactéries.

Quant aux légumes : pour une meilleure digestion, il est recommandé de bien les mâcher. Cela, ainsi que les râper finement. Par exemple, pour le chou, le céleri, les carottes. Tout cela aide à éviter les ballonnements. Aussi, n’oubliez pas de retirer la peau des tomates et des poivrons. Celle-ci est recouverte d’une pellicule qui résiste aux sucs gastriques.

Aussi, il est conseillé de préparer ses plats au jour le jour. En effet, sur les aliments crus, la propagation des bactéries est bien plus rapide.

Le fait que les aliments crus demandent à l’estomac plus d’effort pour digérer est une bonne chose. En effet, la sensation de satiété arrive plus vite. Cela signifie que l’on mange un peu moins que si l’on mangeait des aliments crus.