Les bouteilles plastiques et l’environnement

L’Europe est classée parmi les premiers en matière de consommation de bouteilles d’eau plastique dans le monde. En 2016 par exemple, plus de 25744 bouteilles plastiques ont été retrouvées au littoral suite aux collectes des Initiatives Océanes. Le pire c’est que ce n’est là qu’une infime partie des bouteilles plastiques déversées dans l’océan.

Le problème est que cette pollution de l’océan avec les bouteilles plastiques a de nombreuses conséquences pour l’environnement. Découvrons ensemble l’impact des bouteilles plastiques sur l’environnement.

Pour ceux qui l’ignorent, les bouteilles plastiques figurent parmi les produits à usage unique avec le plus d’impact sur l’environnement. En effet, Qu’elles soient jetées dans la nature ou dans l’océan, les bouteilles plastiques constituent un danger pour l’environnement.

Pourquoi les bouteilles plastiques constituent un danger pour l’environnement ?

Si les bouteilles plastiques ne doivent en aucun cas être jetées dans la nature c’est pour de nombreuses raisons. La première de ces raisons est le temps que nécessitent les bouteilles plastiques pour se dégrader.

Le temps de dégradation d’une bouteille plastique

Les bouteilles plastiques sont faites à base de pétrole raffiné ce qui signifie qu’il leur faut des milliers d’années pour se décomposer. À cause de cette caractéristique, chaque fois qu’on fabrique une bouteille plastique, c’est un objet destiné à rester 4 siècles qui voit le jour.

Le problème survient lorsqu’il y a une production intensive comme c’est le cas chez nous. En effet, pas moins de 25 millions de bouteilles plastiques sont utilisées et jetées chaque jour en France. Toutes ces bouteilles constituent donc une pollution sur le long terme.

Leurs composants chimiques

Beaucoup l’ignorent mais les bouteilles plastiques contiennent des toxines, des microparticules de plastique et même des produits chimiques. Tous ces éléments nocifs aussi bien pour les êtres vivants que les plantes se déversent dans la nature lorsque les bouteilles plastiques sont jetées.

Que ce soit dans le sol ou dans l’océan, les bouteilles plastiques polluent la nature en y déposant des produits toxiques. En plus, même lorsque ces bouteilles sont brûlées, elles dégagent une fumée toxique qui finit par polluer l’atmosphère.

Leurs conséquences sur la faune

En général, les bouteilles plastiques sont jetées dans l’océan, raison pour laquelle elles constituent la principale pollution océanique. En effet, une fois dans l’océan ces bouteilles plastiques blessent les animaux marins. On a déjà retrouvé des milliers de poissons et de tortues blessés ou pris au piège par une bouteille plastique.

Les bouteilles plastiques déversées dans la nature ont déjà causé la disparition de 100 000 espèces de mammifères marins et plus d’un million d’oiseaux. Le pire c’est que chaque année ce chiffre augmente et de nouveaux animaux meurent étranglés ou étouffés par les bouteilles plastiques.

Les alternatives

Il existe des alternatives vous permettant de réduire votre consommation de bouteilles en plastiques comme la gourde isotherme en acier inoxydable, la gourde en verre ou en aluminium.

Cependant, la gourde isotherme en inox est l’une des meilleures option niveau avantages et qualité.

Elle permet la conservation des températures de vos boissons pendant des heures. Elle est plus écologique et plus saine car fabriquée en acier inoxydable.

Une seule et unique gourde isotherme peut être réutilisée durant des années puis être recyclée en fin de vie pour en refaire une autre.

Conclusion

Pour terminer, nous pouvons dire que les bouteilles plastiques constituent un véritable danger pour notre nature. Il est donc plus que temps de se tourner vers des solutions qui produisent beaucoup moins de déchets comme les gourdes en acier inoxydable, en verre ou en aluminium.

 Elles vous permettront donc de réduire drastiquement votre production de déchets.