Trois facteurs de détérioration des façades

Avec le temps, les bâtiments ont tendance à se détériorer. Cela concerne aussi bien l’intérieur que l’extérieur du la maison. Cependant, on peut noter que la façade externe d’un bâtiment se dégrade beaucoup plus rapidement étant la partie la plus exposée aux diverses agressions extérieures. Ainsi, il est indispensable de procéder régulièrement à des travaux de ravalement de sa façade afin de la préserver en bon état, voire même la remettre à neuf. Pour la réalisation de ces travaux, il est recommandé de contacter un façadier professionnel. De cette manière, vos travaux seront terminés à temps et selon les normes requises. De plus, il faut que le façadier détermine les causes de la détérioration de votre façade avant de pouvoir proposer le traitement adapté. Voici donc trois facteurs de dégradation des façades très courants.

L’humidité

L’humidité est l’une des principaux facteurs de dégradation de vos murs extérieurs. Elle peut laisser une trace visible sur les bas des murs ou le crépi. Elle est provoquée par le contact permanent ou prolongé de la façade avec une grande quantité d’eau. Il s’agit notamment des eaux pluviales. Cela va entrainer une efflorescence du matériau de votre support (brique, béton…). Ce qui n’est pas du tout joli à voir ! En outre, la mauvaise évaporation de ces eaux de pluie va favoriser leur infiltration dans vos murs. Résultat, les traces d’humidité seront également visibles à l’intérieur de la maison. Par ailleurs, l’humidité favorise le développement de moisissures et champignons sur les murs.

Pour réparer efficacement une façade envahie par l’humidité, il convient d’en déterminer la source. Pour ce faire, il est préférable de faire appel à un professionnel comme cet artisan façadier en Haute Savoie qui pourrait diagnostiquer votre façade. Ce n’est qu’après que l’on procède aux traitements nécessaires. Parmi ceux-là, on peut avoir recours à un traitement hydrofuge de la façade afin de favoriser l’écoulement des eaux de pluie et de limiter les dégâts liés à l’humidité.

La pollution atmosphérique

Il n’y a pas que les êtres vivants qui sont sensibles aux différentes pollutions ; les façades le sont également. En effet, la plupart des matériaux de façades, dits « respirants », absorbent ou encore accrochent la pollution présente dans l’air. De ce fait, ils ont tendance à changer de couleur au fil du temps. Mais le noircissement de la façade n’est pas le seul problème posé par la pollution. Cette dernière favorise également l’apparition des champignons, des moisissures et lichens sur les murs.

Ces traces de pollution sur les façades doivent être nettoyées correctement en utilisant un détergent efficace et éventuellement une brosse ou un torchon. Ensuite, il est conseillé de prévenir la réapparition des champignons sur vos murs en y appliquant un produit de finition adéquat. Généralement, il suffit d’apposer une couche de peinture de bonne qualité afin de rendre la façade glissante pour ces parasites. Mais vous pouvez aussi utiliser des traitements anti-champignons et anti-mousses pour plus d’efficacité. Tous ces différents produits sont disponibles dans les grandes surfaces.

La mauvaise pose de revêtement

Une mauvaise pose du revêtement peut être à l’origine des décollements de la peinture ou de l’enduit. Aussi, si les travaux d’élévation ou bien les précédents travaux de ravalement de façade n’ont pas été correctement réalisés, de vilaines fissures ou craquellements risquent de se former sur vos murs. Ainsi, il est très important de respecter chaque étape dans la pose du revêtement, à savoir : le nettoyage préalable des supports, l’apposition des différentes sous-couches, le respect du temps de séchage et l’application de l’enduit de finition et/ou de la peinture.