Les punaises de lit, tour d’horizon

Les punaises de lit sont peut-être quasi-invisibles, mais elles peuvent vite devenir un cauchemar ! Sachez qu’une femelle peut pondre jusqu’à cinq œufs par jour, ainsi, il est donc possible que les risques de lésions s’accroissent plus vite. Voici donc quelques astuces et conseils pour lutter et traiter efficacement contre ces insectes qui perturbent votre sommeil.

Punaises de lit : ce qu’il faut savoir ?

Difficile à débarrasser, sa présence peut vous mener la vie dure. La punaise de lit est un insecte hématophage, elle s’alimente de sang. À l’origine, elle logeait dans des grottes, tout près des chauvesouris. Lorsque les premiers hommes se sont placés à l’entrée des cavernes, l’insecte a commencé à s’attacher aux humains pour ne plus les quitter.

De nos jours, on connaît un fort accroissement des punaises de lit dans les pays développés. Il n’est pas rare de voir des immeubles entiers infestés, et leurs occupants qui s’arrachent les cheveux pour essayer de les éradiquer. En France, ces insectes sont si invasifs que 90 % des services communaux de santé et d’hygiène auraient déjà été réclamés pour des cas d’infestations.

Punaise de lit : quels sont ses impacts sur la santé ?

Actuellement, la punaise de lit n’est pas en mesure de transmettre la moindre infection ou maladie à l’homme. Malgré tout, cela ne l’empêche pas d’être un nocif particulièrement coriace, source de nombreux ennuis.

Certes, les punaises de lit sont petites, mais leurs lésions peuvent avoir des conséquences néfastes sur le bienêtre et la santé du dormeur. En effet, les blessures de la punaise engendrent des troubles du sommeil, des démangeaisons, des allergies, des lésions douloureux et autres gonflements tout rouges.

Punaises de lit : les astuces pour les repérer

Voici quelques astuces pour repérer les punaises de lit

  • Des piqures visibles. : Elles coïncident à celles des moustiques : des traces rouges qui grattent. Selon les personnes, elles peuvent périr au plus vite ou évoluer vers une réaction allergique qui engendre des gonflements assez douloureuses. Attention, ces parasites piquent en premier lieu la personne qui dégage le plus de chaleur. Il n’est donc pas rare qu’en début d’infestation, un seul des deux occupants d’un même lit soit atteint.
  • De petites taches noires sur le matelas, les draps, le sommier ou encore les murs ou le sol. Ces petits points de sang assimilé sont en réalité les excréments des insectes, qui les déposent en dehors de leurs tanières.
  • De fins sillages de sang sur les draps. Elles sont engendrées par le pressage des punaises pendant le sommeil des personnes atteintes.

Punaises de lit : Comment le traiter ?

Comme tous les problèmes d’insectes, il existe de traitement de punaise de lit. Voici quelques astuces naturelles pour les éradiquer :

De la vapeur très chaude

Si vous trouvez des traces de piqures, prenez vite des précautions. Branchez votre fer à repasser à une rallonge et chauffez-le. Pour être efficace, la vapeur doit aboutir à un minimum de 48,8 °C. Elle se met sur toute matière textile comme les draps, le matelas, et couette, les rideaux…

Les huiles essentielles

Versez quatre tasses d’eau dans un atomiseur que vous aurez antérieurement astiqué. Mettez de l’huile essentielle de lavande et de menthe poivrée. Les huiles essentielles de citronnelle et de girofle peuvent parachever ce mélange. Gazéifiez dans toute la pièce en prenant soin d’éviter les appareils électroniques.

La vaseline

Le traitement préventif est toujours une solution à prioriser pour une tranquillité optimale. Une fois que vous avez bien entretenu la pièce et posé du linge de lit propre, vous devez vous assurer que les punaises de lit ne réintègrent pas. Procurez-vous de la vaseline et peignez les pieds de votre lit avec ce produit. Les punaises de lit seront prises si elles essaient de monter.