Daniel Sperling : transformation numérique d’une Mairie en Smart City

Une ville ne peut être Smart ou intelligente que lorsqu’elle est l’écoute des citoyens. C’est pourquoi, les Maires, les conseillers municipaux doivent prendre la tête du projet de transformation numérique, Daniel Sperling.

Comment développer une ville Smart au niveau municipal ?

La réussite du passage à l’ère numérique demande aux élus et dirigeants municipaux l’établissement des relations de proximité au niveau social dans les quartiers. Le développement de pratiques d’urbanisme et de gestion exige une politique régionale adéquate, Daniel sperling chargé du numérique à la mairie de Marseille. Pour cela, les conseils municipaux, employés administratifs doivent bénéficier d’un budget suffisant en termes de formation pour remplir leur fonction. Car les contraintes budgétaires peuvent être un frein à l’aménagement territorial durable et la collecte des données.


Pour mener à bien une recherche ou contrôler le budget régional, il est nécessaire de disposer des ressources financières permettant de déterminer les priorités de développement, d’innovation et de formation.

Les Smart City changent les autorités municipales.

Le domaine de l’innovation n’a pas toujours été du ressort d’un état ou service municipal (Daniel Sperling, adjoint à la Mairie de Marseille). Mais depuis, les politiques régionales et locales commencent à s’intéresser à la transformation numérique et donc à la gouvernance des données.
La transformation numérique de l’administration régionale se fait aujourd’hui dans deux domaines principaux :
– les services aux administrés
– le mouvement des « villes intelligentes ».

Il est clair que chaque ville est différente et qu’elle est confrontée à de défis uniques d’urbanisation. La définition des buts et objectifs d’une ville Smart nécessite une compréhension approfondie des besoins de chaque administrateur délégué, des citoyens et des entreprises, ainsi que des caractéristiques uniques d’une communauté. Il s’agit de sa démographie, ses infrastructures et ses ressources.

Créer une relation entre toutes les parties de la municipalité

L’engagement de toutes les parties prenantes est essentiel pour lancer les programmes de villes intelligentes. Ensuite, les villes devront exploiter l’intelligence urbaine en temps réel pour alimenter leurs programmes de mobilité intelligente, d’énergie, de services publics, etc. Pour le faire, elles doivent être en mesure de collecter toutes les informations sur leurs applications urbaines intelligentes et en les adaptant facilement.

À mesure que les villes du futur définiront ce que la vie urbaine signifiera pour ceux qui vivent et travaillent dans leurs municipalités, elles devront concilier des objectifs économiques, environnementaux et sociaux contradictoires. Et bien qu’il soit important de faciliter l’infrastructure numérique, c’est la capacité de créer des relations avec les personnes à un niveau régional, territorial qui fera l’avenir de la ville.