5 compétences en vente à utiliser dans la vie de tous les jours

Chacun d’entre nous est un vendeur. Ce qu’il y a de bien avec la vente, c’est qu’il s’agit d’une compétence universelle. L’habileté de vendre dans une industrie peut être transférée à une autre avec une facilité relative.

La méthodologie du processus de vente peut changer, mais la compétence fondamentale reste la même. C’est ce que confirmera n’importe quel bon conseiller commercial.

De nombreux professionnels de la vente directe comprennent que les compétences en vente soient transférables d’une industrie ou d’un emploi à l’autre. Ce qui est moins intuitif est que les compétences en vente sont transférables de la vie professionnelle à la vie personnelle.

Bien sûr, la plupart d’entre nous ne nous retrouvons pas à prévoir une démo au dîner ou à enregistrer nos restaurants préférés dans un CRM. Cependant, il y a un nombre surprenant de compétences en distribution directe qui sont pertinentes à notre vie à l’extérieur du bureau.

Construire des relations

Ranger-france établir relation clients
Construire une relation

Établir des relations est un élément crucial de tout appel de vente. Sans rapport, il est presque impossible de créer un lien avec le prospect. Gardez à l’esprit que les prospects ne veulent pas voir l’impression que l’on leur vend quelque chose. Bien qu’ils comprennent que leur conversation avec un représentant fait partie d’un appel de vente, ils seront sur leurs gardes si une connexion n’est pas établie.

Comment un représentant des ventes peut il établir un rapport ? Trouvez simplement un point commun, puis explorez-le.

Cette même compétence s’applique à la rencontre de nouvelles personnes dans la vie quotidienne. Posez des questions générales sur les intérêts et antécédents. A partir de là, établissez un point d’intérêt qui établira la confiance qui favorisera la création de liens.

L’écoute active

ranger-marketing clients et prospects
écoute active d’un prospect

Pour une majorité de personnes, les vendeurs sont des gens bruyants et ostentatoires qui savent tout ce qu’il faut dire. Mais pour ceux qui travaillent dans la vente, vous savez que ce stéréotype ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. En fait, certains des meilleurs vendeurs sont plutôt silencieux.

Les meilleurs représentants suivent la règle du « 80/20 ». C’est à dire qu’ils laissent le prospect parler pendant 80% de la conversation, alors qu’eux ne parlent que pendant 20% du temps. Pendant les 80%, le représentant écoute attentivement et note des points de conversation à souligner plus tard.

Poser les bonnes questions

Il peut sembler que vous laissez le prospect dominer la conversation si vous restez silencieux 80% du temps. Cependant, les meilleurs vendeurs savent qu’ils peuvent garder le contrôle de l’appel simplement en posant quelques questions brèves et ciblées. En posant une question logique, le représentant connaît toujours la direction dans laquelle la conversation s’engage. Il peut ainsi contrôler son issue.

Traiter les objections

Le traitement des objections, la capacité à répondre efficacement aux critiques ou aux doutes de l’acheteur et de les dissiper est une compétence commerciale essentielle. Presque tous les prospects ont une objection. Les représentants doivent être en mesure de reconnaître et de diffuser les objections pour éventuellement atteindre le point où le prospect souhaite devenir client.

Tout comme dans la vente, le traitement des objections est une compétence incroyablement importante dans la vie de tous les jours. Vous rencontrerez des objections partout où vous irez. Les gens prendront sur eux de s’opposer à vos propositions et décisions quoi qu’il arrive. Si vous ne savez pas comment les gérer, vous n’arriverez jamais à vos fins.

Mettre en place des objectifs

Qu’il s’agisse de courir après un quota mensuel ou d’appeler 100 prospects par jour, chaque vendeur s’entraîne à se fixer des objectifs. Certains sont à long terme alors que d’autres sont à court terme. Les vendeurs sont passés maîtres dans l’art de se motiver en fonction de leurs propres objectifs et ceux de l’organisation.

Afin d’être plus productif non seulement dans votre vie professionnelle mais également personnelle, commencez par vous fixer des objectifs à court terme. Il peut s’agir de n’importe quoi : aller au gymnase dans la journée, dîner en famille toute la semaine…

Les objectifs spécifiques peuvent varier. Ce qui est important, c’est d’apprendre à s’y tenir. En établissant des modèles, on devient plus productif et positif. Ces caractéristiques s’étendent à tous les aspects de notre vie.