En quoi consiste le métier d’un ramoneur?

Le ramoneur fait partie de l’équipe de BTP. Il travaille dans le domaine de la construction. C’est un spécialiste des canaux dans la cheminée d’un bâtiment. Il est souvent chargé de nettoyer et de la maintenance de la cheminée. En effet, cette partie de la maison est fréquemment utilisée surtout en hiver. Il est donc important de l’entretenir. Afin d’en savoir davantage, quelles sont les missions d’un ramoneur? Quelles formations et compétences lui sont nécessaires ?

Missions d’un ramoneur

Le ramoneur comme sur ce site est en charge de réaliser le nettoyage complet du canal de fumée de la cheminée. Il doit également contrôler l’hygiène, la sécurité et la performance de la cheminée. La sécurité de la cheminée doit être prioritaire. En effet, mal installé elle peut conduire à des intoxications sévères ou même à un incendie. En tant que professionnel, il doit également conseiller son client pour entretenir sa cheminée.

Il doit être équipé d’outils de mesure et de contrôle afin qu’il puisse établir un diagnostic du travail à faire. Il ne s’occupe pas seulement des cheminées traditionnelles, il est en charge également des installations au fuel, mazout et gaz. Un ramoneur peut également dans certains cas concevoir les installations de conduite de cheminée dans une maison. Il est également appelé chauffagiste ou fumiste.

Qualités et compétences nécessaires

Organisé et rigoureux, il doit faire preuve de professionnalisme sur le lieu de travail. Lieu qui n’est pas souvent très propre vu les conditions de chauffage. Il doit également être apte à effectuer des contrôles afin d’assurer la protection de son client ainsi que de leurs biens. Un ramoneur de cheminée doit avoir de bonne connaissance en système de chauffage. Le domaine de l’électricité doit être également maitrisé par ce dernier pour les chaudières sans oublier les bases en construction BTP.

Son métier est en réelle évolution dans le temps, il doit être polyvalent et avoir une grande capacité d’adaptation. Il est obligé de se former lui-même ; et suivre les dernières techniques en associant tendances et confort pour ses clients. Il est tenu de faire attention aux poussières et suies, pour éviter d’encrasser la pièce de la maison où il travaille. Un ramoneur doit donc être soigneux. Il ne doit pas également être sensible au gaz, à la fumer et ne pas être allergique à la poussière. Il doit être dans de bonnes conditions physiques.

Avantages du métier

Le métier de ramoneur est totalement un secteur en expansion continue. En effet, les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et beaucoup d’habitants optent pour le chauffage au bois. Il travaille souvent seul avec une rémunération très motivante. Il est complètement autonome. Entretenir une cheminée doit se faire régulièrement, ce qui signifie que le métier ne risque pas d’être oublié au fil du temps. C’est également un métier qui implique un travail assez technique, des exercices physiques sont facilement accomplis.

Autres les qualités et compétences nécessaires, il existe également des formations. Pour accède à ces formations, le candidat doit être titulaire d’un CAP ou d’un BEP dans le domaine de la maçonnerie, de la plâtrerie et de la maintenance. Suite à cette formation, un certificat sera délivré.