Elagage d’un groseillier : le guide

Un groseillier peut vous offrir une bonne récolte des petits fruits rouges qu’il peut produire si vous en prenez bien soin. Cela implique la préparation d’un élagage au bon moment. L’intervention n’impacte pas uniquement sur le feuillage, mais aussi sur la quantité de production. Prenez note des points suivants pour bien élaguer le végétal.

Les caractéristiques de l’arbre

Un groseillier est avant tout un arbre inodore tout en étant facile à cultiver. Il s’adapte efficacement au climat méditerranéen ou océanique. Vous pouvez d’ailleurs le planter dans un coin de votre potager. Il suffit de vous assurer que la terre soit fraiche sans oublier un pH neutre.

Il peut s’exposer sans souci au soleil, mais aussi dans une zone mi-ombre. Il suffit de bien choisir l’espèce que vous voulez avoir dans votre propriété. Vous pouvez par exemple opter pour du « rondom » ou du « rovalda », mais aussi du « mulka ».

Pourquoi élaguer un groseillier ?

Le principe de l’élagage d’un groseillier est de vous débarrasser des branches mortes. Cela peut favoriser les cas suivants :

  • Rendre le végétal moins touffu
  • Il sera aussi plus productif
  • Vous allez renouveler sa ramure

Notez qu’il est plus judicieux de contacter un professionnel comme cet élagueur dans le Gers que vous pouvez contactersur ce site : https://www.elagueur-paysagiste-32.fr/ pour prendre bien soin du végétal. Il vous proposera par exemple une opération de fructification qui nécessite l’utilisation d’un sécateur bien désinfecté. Vous pourrez alors profiter de la qualité des fruits pendant la période de récolte. Vous ne risquerez pas non plus de voir l’arbre mourir ou tomber au fil des années.

Le bon moment pour intervenir

Il est important d’attendre le bon moment pour élaguer votre groseillier. Évitez en effet d’intervenir pendant la première année. Vous devrez attendre que les racines s’installent solidement dans le sol. Il est aussi important d’intervenir pendant la fin de la saison hivernale. Vous pourrez en effet profiter du mois de février du moment que le temps est doux. Il faut faire attention à tailler les branches principales à ras tous les 5 ans. Vous pouvez attendre le mois de mars ou avril si vous avez un végétal à fleurs.

Il faut adopter la bonne technique

N’oubliez pas de solliciter un artisan élagueur qualifié pour entretenir votre groseillier. Il peut en premier lieu réaliser une opération de fructification en éliminant les branches les plus sombres. Cela implique aussi un nettoyage des rameaux qui se croisent. Il y a d’un autre côté la taille de raccourcissement qui vise à couper un tiers de la hauteur des juches. Il ne faut pas non plus négliger l’intervention à maquereau qui se fait principalement sur un végétal de 2 ans ou plus.

Combien coûte l’élagage d’un groseillier ?

Il ne faut pas négliger le tarif à préparer pour entretenir votre groseillier. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec de mauvaises surprises. Notez ainsi qu’un spécialiste peut vous proposer une intervention par horaire. N’oubliez pas que le spécialiste peut vous offrir une opération de 25 à 40 €.

Cela peut dépendre de certains facteurs pour ne citer que l’âge de l’arbre. Il vous est conseillé de demander un devis auprès de l’intervenant pour avoir une précision sur le montant que vous devrez préparer. Vous pouvez envoyer plusieurs requêtes selon vos envies.