De quels équipements doit-on disposer pour des travaux de toiture en sécurité?

Les travaux de toiture comportent des risques liés à la manipulation de matériels, d’outils et de produits chimiques. Des accidents graves peuvent survenir à tout moment sur un chantier. Il est ainsi important de disposer de certains équipements pour réaliser des travaux de toiture en toute sécurité. Dans cet article, nous allons faire un zoom sur ces équipements de sécurité. Mais avant, voyons les risques liés aux travaux de toiture.

Les équipements de sécurité à porter sur un chantier

Afin de prévenir de ces risques, des dispositifs de sécurité sont obligatoires sur un chantier de travaux de toiture. Les équipements doivent respecter les normes de qualité qui sont requis pour éviter des accidents.

Il y a d’abord les équipements de protection collectifs, comme les échafaudages, les bâches et filets de sécurité, les passerelles de chantier. D’autres matériels de signalisation de chantier sont aussi importants pour éviter de blesser les passants. Puis, il y a aussi le port des EPI (Équipement de Protection individuelle). On peut citer par exemple un casque de chantier, des lunettes de protection, les masques, les gants et chaussures de chantier, les vêtements de travail et les harnais de sécurité.

Ce sont des équipements assez coûteux, mais indispensables pour faire des travaux de toiture en sécurité. Vous pouvez faire appel à un artisan couvreur comme sur ce site : https://www.artisan-couvreur-36.fr/ disposant de ces matériels afin de réaliser vos travaux de toiture.

Les risques liés aux travaux de toiture

Que ce soit pour une réfection ou une rénovation, les travaux de toiture comportent plusieurs risques. Ils peuvent causer de graves séquelles engendrant une invalidité et même la mort. Les travaux de toiture sont parmi ceux qui sont les plus dangereux et causent chaque année plusieurs accidents. On peut notamment recenser les risques dus aux travaux en hauteur, aux manipulations de matériaux et matériels, à l’exposition prolongée aux éléments et aux produits chimiques.  

On peut ainsi citer à titre d’exemple :

  • Les risques de chute : suite à une glissade lors des déplacements, l’effondrement d’une structure ; l’humidité et le manque de stabilité, ou encore la perte d’équilibre suite à un vertige, à la fatigue, ou aux crampes musculaires ;
  • Les risques de troubles musculosquelettiques liés à de mauvaises positions de travail répétitives et prolongées, et au port de lourds matériaux très soutenu ;
  • Les risques de blessures liés à la manipulation de certains matériels et outils comme une perceuse ou une scie électrique ;
  • Les risques de suffocation ou d’intoxication suite à l’exposition aux produits chimiques comme les produits de traitements antifongiques et antiparasitaires ou les décapants, ou encore l’émanation des fumées de soudure ;
  • Les risques de déshydratations et de brûlures suite à l’exposition prolongée au soleil.

Au vu de ces risques, un bon professionnel doit ainsi souscrire les assurances adéquates pour se protéger. Et pour couvrir d’éventuels accidents, il peut souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle et une assurance santé complémentaire.