Les règles de sécurité en matière d’élagage d’arbre

Compte tenu des risques d’accident potentiels en travaux d’élagage, vous devez effectivement prendre toutes les précautions qui s’imposent. Pour ce faire, vous devez veiller aux règles de sécurité obligatoires pour éviter d’être victime de dangers tels qu’une chute de branches par exemple. Autrement, il est également primordial de faire en sorte que votre intervention ne provoque pas des incidents graves comme le dysfonctionnement des lignes électriques aériennes. De la même manière, la visibilité du réseau routier ne devrait pas être gênée par l’organisation des opérations pour que les utilisateurs soient à l’abri de circonstances fâcheuses. Dans cette optique, il est recommandé de faire appel à un élagueur qualifié pour garantir la réussite de votre projet.

Maîtriser les bases de la sécurité

En effet, la pratique des techniques d’élagage vous oblige à prendre en considération les règles de protection qui s’appliquent pour les interventions en hauteur. Ainsi, pour réussir à mettre en place un environnement sécurisé, l’utilisation d’une échelle n’est pas du tout conseillée en élagage, car il s’agit d’un appui mouvant. Le cas échéant, elle devrait vous servir pour pouvoir accéder uniquement à votre arbre, donc évitez de manipuler une tronçonneuse tant que vous êtes accroché sur ce support. Dans cette optique, prenez les précautions essentielles en demandant à une tierce personne de surveiller le bas de votre échalier et soyez prudent en restant aux 2/3 de sa hauteur lors de votre intervention.

En fait, si vous voulez être à l’abri d’éventuels dangers, le mieux est de recourir aux techniques adaptées en conséquence. A savoir :

  • nacelle élévatrice destinée au travail d’extérieur,
  • méthode de grimpe en cordé qui nécessite la maîtrise des équipements requis (longes, drisses, fausses fourches…).

Utiliser des matériels anti-coupure

Il s’agit de porter les matériels adaptés, afin de préserver la sécurité des intervenants et des infrastructures environnantes. A commencer par les Equipements de Protection Individuelle (EPI) conçus selon les cadres d’homologation exigés, à l’instar de vêtements anti-coupures (casque, lunettes, écran et protections auditives, harnais d’élagage).

Autrement, avant de manipuler une tronçonneuse, vous devez enfiler des vêtements et des accessoires textiles spécifiques. Ces équipements anti-coupures sont fabriqués avec des fibres synthétiques à haute résistance de manière à former un bourrelet indéchirable et éviter ainsi de vous blesser en cas d’accident. En effet, la composition de cette matière permet de bloquer le mouvement de la scie ou la rotation de la chaîne ou avant d’entamer votre habit ou votre corps.

Pour ce faire, vous trouverez ci-après la liste des protections nécessaires qui ont été spécialement fabriquées, afin de disposer d’une grande résistance :

  • gants,
  • pantalon,
  • veste,
  • salopette ou jambières adaptables,
  • chaussures et bottes à tige montant avec semelles spécifiques.

Toutes ces précautions sont indispensables pour vous mettre à l’abri d’éventuels incidents courants tels que la perforation des échardes, les risques de glissade…

Bref, plein d’accidents sont susceptibles de se produire au cours des travaux d’élagage sans les équipements de sécurité indispensables. Par conséquent, si vous souhaitez mener votre projet à son terme en toute sérénité, ces aspects ne doivent pas être négligés afin de mettre tout le monde à l’abri du danger. Dans cette optique, il est préférable de faire appel à un élagueur professionnel pour veiller au respect de chaque détail.