Comment protéger sa vie privée sur Internet ?

L’information est la monnaie de l’internet. Votre vie privée sur l’internet dépend de votre capacité à contrôler à la fois la quantité d’informations personnelles que vous fournissez et les personnes qui ont accès à ces informations.

1. Utilisez des mots de passe sûrs

Utiliser des mots de passe faibles pour protéger votre vie privée revient à crier ces informations aux passants. Il est presque impossible de mémoriser des mots de passe longs et uniques pour tous les services que vous utilisez, mais avec un gestionnaire de mots de passe, vous pouvez mémoriser un seul mot de passe principal.

  • Utilisez partout des mots de passe longs (12 caractères et plus) ;
  • Utilisez un mot de passe différent pour chaque service ;
  • Utilisez un Kaspersky Password Manager pour faciliter l’utilisation de mots de passe sécurisés.

2. Restez privé sur les réseaux Wi-Fi

Les réseaux Wi-Fi publics ne chiffrent généralement pas le trafic, ce qui signifie que n’importe qui sur le même réseau peut essayer de fouiner dans votre trafic. Évitez de transmettre des données sensibles (identifiants, mots de passe, données de carte de crédit, etc.) sur un réseau Wi-Fi public et utilisez un VPN pour crypter vos données et les protéger des regards indiscrets.

  • Évitez d’utiliser le Wi-Fi public si possible ; en savoir plus sur les risques liés au Wi-Fi public.
  • Si vous devez vous connecter à un hotspot public, utilisez une connexion VPN sécurisée.

3. Vérifiez les autorisations des applications mobiles et des extensions de navigateur.

Les applications mobiles vous demandent de leur accorder des autorisations pour accéder aux contacts ou aux fichiers stockés sur l’appareil, et pour utiliser l’appareil photo, le microphone, la géolocalisation, etc. Certaines ne peuvent vraiment pas fonctionner sans ces autorisations, mais d’autres utilisent ces informations pour établir votre profil à des fins de marketing (et pire encore). Heureusement, il est relativement facile de contrôler quelles applications reçoivent quelles autorisations. Il en va de même pour les extensions de navigateur, qui ont également de fâcheuses tendances à l’espionnage.

  • Vérifiez les autorisations que vous donnez aux applications mobiles. Voici comment procéder sur Android et sur iOS ;
  • N’installez pas d’extensions de navigateur, sauf si vous en avez vraiment besoin. Vérifiez soigneusement les autorisations que vous leur donnez.

4. Sécurisez votre téléphone et votre ordinateur avec des mots de passe ou des codes d’accès

Nos ordinateurs et nos téléphones stockent un grand nombre de données que nous préférons garder privées, alors protégez-les avec des mots de passe. Ces mots de passe n’ont pas besoin d’être compliqués et uniques, mais ils doivent empêcher les personnes aléatoires d’entrer. Sur les appareils mobiles, faites un peu mieux : des codes PIN à six chiffres ou des mots de passe réels plutôt que quatre chiffres et des modèles de verrouillage d’écran. Les appareils qui prennent en charge l’authentification biométrique (lecture des empreintes digitales ou déverrouillage du visage) sont généralement acceptables, mais n’oubliez pas que ces technologies ont des limites.

Utilisez des mots de passe ou une authentification biométrique pour verrouiller vos téléphones, tablettes et ordinateurs.

5. Désactivez les notifications de l’écran de verrouillage

Vous protégez votre téléphone avec un mot de passe long et sécurisé, mais vous laissez les notifications sur l’écran de verrouillage ? Maintenant, n’importe quel passant peut voir votre entreprise. Pour éviter que ces informations n’apparaissent sur l’écran verrouillé, configurez correctement les notifications.

Désactivez les notifications sur l’écran de verrouillage ou masquez les informations sensibles sur l’écran de verrouillage. Voici comment procéder sur Android et sur iOS.