Jean-Louis Dourcy : son top 5 des meilleures brasseries en Belgique

jean-louis-dourcy

La bière belge est l’une des meilleures et est fortement appréciée par les amateurs. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Cependant, toutes les bières belges ne se valent pas. Avec un travail minutieux, nous vous présentons un top 5 des meilleures brasseries belges.

1. L’Abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy de Rochefort

La brasserie des pères trappistes de l’Abbaye Notre-Dame de Saint-Rémy à Rochefort est située à deux kilomètres au nord de Rochefort. Dirigée par cinq moines trappistes, elle produit trois types de bières trappistes. La plus célèbre, la Rochefort 10, est également connue sous le nom de « Merveille ».

Appréciée pour sa haute fermentation, la bière trappiste Rochefort 10 est labélisée « Authentic Trappist Product ». Avec un taux d’alcoolisation de 11,3 °, elle possède des arômes de cacao, caramel et de fruits secs.

2. Chimay de l’abbaye Notre-Dame de Scourmont

Jean-Louis Dourcy conseille ensuite la brasserie de l’Abbaye de Notre-Dame de Scourmont fut créée par les moines cisterciens en 1850. Elle produit la célèbre bière trappiste de Chimay. Produite pour la première fois à l’occasion de la fête de Noël 1956, la Chimay Bleue reste la plus célèbre de toutes. Baptisée « Grande Réverse », cette bière trappiste brune est alcoolisée à 9 ° et à une amertume très prononcée.

Avec ses arômes de fruits secs et de caramel, elle est parfaite pour accompagner l’un des célèbres fromages de Chimay. La Chimay Bleue fait partie des bières autorisées à arborer le logo « Authentic Trappist Product ». Une partie du produit de sa vente est affectée aux œuvres caritatives.

3. Westmalle Triple

La brasserie de l’Abbaye de Westmalle lance la commercialisation de ses bières en 1861. Mais c’est seulement en 1950, après le lancement de la « Triple », qu’elle rencontre un énorme succès. La Westmalle Triple est l’une des bières trappistes autorisées à porter le logo hexagonal « Authentic Trappist Product ».

Bien blonde, cette bière trappiste est appréciée pour sa richesse en arôme de fruits, en levure ou en houblon. Servie entre 8 et 14 °C, elle est parfaite pour accompagner un plat de viande rouge ou de fromage. Une partie des revenus de sa commercialisation est consacrée aux œuvres sociales.

4. Duvel de Breendonk

La brasserie Moortgat à Breendonk est fondée au lendemain de la Première Guerre mondiale par Jan-Léonard Moortgat. Sa bière blonde « Victory Ale » prend le nom de Duvel lorsqu’un villageois flamand la qualifie de diablesse au cours d’une dégustation.

Doublement fermentée, la Duvel est brassée pendant 90 jours et subit une double fermentation. De type triple, cette bière blonde doit idéalement être servie entre 6 et 10 °C. Son col de mousse est singulièrement riche et pour le mettre en valeur, la brasserie produit un verre spécial.

5. Orval de Gaume

La brasserie de l’abbaye de Notre-Dame d’Orval fut créée en 1932 dans le but de trouver des fonds pour construire un nouveau monastère. Elle produit deux bières trappistes : Orval et Petite Orval (Orval verte).

L’Orval est caractérisée par une teneur en alcool de 6,2 %, un goût fruité et une forte amertume. Doublement fermenté pour lui apporter une touche d’acidité, elle est l’idéal pour accompagner un fromage doux.

Comme c’est le cas pour toutes les bières trappistes, une partie des revenus de sa vente est consacrée au social. Une autre partie est également dévolue à l’entretien des bâtiments.