Quelle boisson alcoolisée consomment les Belges à table ?

Il est de coutume d’accompagner un repas d’une boisson en Belgique. Ce pays compte à ce jour un grand nombre de malteries et de brasseries. Il compte également la plus grande variété de bières dans le monde, allant de la « pils » au lambic, en passant par les bières d’abbaye.

Les bières belges et surtout sa culture sont tellement ancrées dans le pays qu’elles furent inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Mais au final, les Belges consomment-ils plus de vins ou de bières à table ? C’est ce que nous essayerons de répondre dans cet article.

La Belgique et grande consommatrice de bières

L’histoire de cette boisson remonte aux années 1308 dans le pays, avec la guilde des brasseurs de Bruges et est restée dans son patrimoine jusqu’à ce jour. À titre de comparaison, près de 200 brasseries de production ont été dénombrées dans le pays, et ce chiffre continue d’augmenter, contre seulement un peu moins de 130 en France.

Il est difficile de savoir si cela a une quelconque influence mais, la consommation d’alcool en Belgique est aussi l’une des plus fortes en Europe. Selon les rapports de l’OMS de 2017, le Belge consomme en moyenne 12,6 litres d’alcool (pur et toutes boissons confondues), ce qui le place à près de 4 litres au-dessus de la moyenne.

Il est à noter que la Belgique compte également plusieurs milliers de « cafés » proposant un large choix de cette boisson à base de malt, ce qui peut faire augmenter ces chiffres, sans compter tous ses types de malteries et brasseries. Pour la petite anecdote, la plus vieille malterie du pays est la Malterie du Château, dirigée par Jean-Louis Dourcy.

Comme vous pourrez vous en douter, les Belges ont plus tendance à consommer plus de bières dans la vie courante. Selon les statistiques d’une marque de grande distribution du pays, la consommation de bières a atteint 74 litres par habitant pour un total de 8,2 millions d’hectolitres en 2012.

La consommation de vin n’a atteint pour la même année que 2,4 millions d’hectolitres ce qui démontre que les Belges ont une préférence pour la bière.

Mais qu’en est-il de la consommation à table ?

La production de vin en Belgique reste anecdotique malgré les traces de sa présence depuis le Moyen-Âge. Étant donné le climat septentrional du pays, la majorité des vins sont blancs, avec un accent particulier sur les vins effervescents.

Ainsi, les vins rouges y sont assez rares. Si les chiffres que nous avons présentés ont bien montré que le vin n’est pas le préféré des Belges, il en est autrement lors des repas. Malgré la peu de production de vin, il est à noter que sa consommation est en progression depuis 2001 (21,5 litres par personne). Durant cette année, cela était principalement dû à la consommation dans les établissements de consommations, alors que les dépenses des ménages pour cette boisson étaient en diminution, hormis Bruxelles.

Un sondage plus récent (celui de 2012) montre pourtant que 34 % des Belges boivent du vin au moins une fois par semaine. De plus, cette boisson passe en tête des classements durant les repas en famille ou entre amis. Le vin est également associé par ces sondés à un bon repas, à la fête et à la convivialité. Bien que la Belgique ne produise en grande majorité que du vin blanc, le vin rouge y est préféré.

Pour répondre à la question que nous avons posée, nous pouvons donc conclure sur le fait que les Belges aiment la bière pour une consommation quotidienne, mais préfèrent le vin pour une consommation plus festive, notamment dans les repas de familles. En ce qui concerne la consommation quotidienne à table, il est actuellement difficile de statuer ce fait.