Tout sur la réalisation de l’étanchéité et de l’isolation d’un conduit de cheminée

Pour faire des économies d’énergie et éviter le gaspillage de combustible, il est essentiel de garantir l’étanchéité et l’isolation du conduit de la cheminée. Cela évite également certains dangers à l’instar des sinistres et augmente le rendement de l’appareil de chauffage. Dans cet article, nous allons justement voir comment réaliser l’étanchéité et l’isolation du conduit de cheminée. Découvrez !

Quelle est la nécessité d’isoler un conduit de cheminée?

Dans la mesure où il est fait dans un boisseau non isolé, il est impératif de faire l’isolation de la cheminée. Les travaux devront d’ailleurs être entrepris en urgence dans une telle situation, et ce, peu importe la destination de la pièce où la cheminée est installée. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un ramoneur professionnel.

En effet, un conduit de cheminée mal isolé ou d’une mauvaise étanchéité peut être responsable de plusieurs dégâts. Il est à l’origine des problèmes de tirage et de consommation excessive de combustibles. En effet, la vapeur d’eau va se condenser trop rapidement lorsque la fumée refroidit. Ce qui implique inévitablement la formation de bistre, de suies et de goudrons. Pour préserver les performances de la cheminée, elle devra alors être ramonée au moins une fois tous les ans.

En outre, il est à noter qu’une parfaite étanchéité et une isolation optimale du conduit garantissent la bonne évacuation des fumées issues de la combustion. Dès lors que la fumée refoule vers l’intérieur, il faut alors voir d’où provient le problème. En effet, une telle situation expose les habitants à des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Un feu de cheminée peut par ailleurs se déclencher à tout moment, car le bistre est une substance hautement inflammable.

Néanmoins, il est essentiel d’utiliser des matériaux adaptés au moment de refaire l’isolation d’une cheminée. Les travaux devront également être réalisés conformément aux règlementations en vigueur. C’est pourquoi l’intervention d’un professionnel comme cet artisan ramoneur en Seine et Marne sur ce site : https://www.petit-ramoneur-77.fr/entreprise-ramonage-ramoneur-seine-et-marne-77  est incontournable.

Comment se déroule l’isolation d’un conduit de cheminée?

Comme susmentionné, une entreprise spécialisée ou un artisan ramoneur expérimenté doit prendre en charge les travaux d’isolation d’un conduit de cheminée. Au cours de leur mise en œuvre, il faudra en effet se conformer aux exigences de la norme DTU 24.1, document technique unifié du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Dans le cas où le conduit est situé dans une zone d’habitation, il est primordial d’installer des matériaux et des gaines d’isolation afin de maintenir une température de moins de 50 ° sur les parois. En revanche, si le conduit est installé dans une zone non habitée (ex. : combles), la température doit être maintenue à moins de 80 °C.

Dans tous les cas, il est primordial d’utiliser des boisseaux isolés ou des matériaux isolants qui ne craignent pas le feu. C’est le cas par exemple de la laine de roche et de ses équivalents.

À l’issue des travaux, le ramoneur doit malgré tout effectuer un test d’étanchéité du conduit de la cheminée. Il doit s’assurer que celui-ci est parfaitement étanche et qu’il ne présente aucune fissure. En cas de fuite de fumée, il devra alors entreprendre des travaux de réhabilitation du conduit.