Que choisir entre une trottinette personnelle et le libre-service ?

La trottinette électrique est un nouveau moyen de transport qui est de plus en plus prisé aujourd’hui, pour sa facilité d’utilisation. Son succès fut explosif dès son arrivée, encore plus en France, où on remarque la présence de cet outil un peu partout, particulièrement dans les rues de la capitale. Outre la facilité qui en découle, il faut aussi apprécier sa rapidité et sa simplicité, sans omettre le côté écologique qui en dégage. On peut s’en servir pour faire ses trajets du quotidien, ou pour simplement se balader dans les rues. Toutefois, une question taraude les potentiels, nouveaux utilisateurs : Faut-il payer sa propre trottinette ou simplement opter pour l’option du libre-service ? Nous répondons à cette question dans cet article.

Qu’est-ce que la trottinette en libre-service ?

La trottinette électrique en libre-service, est une solution facile d’utilisation, créée pour palier au coût excessif du modèle personnel. Les marques proposant ce service, mettent à la disposition de la clientèle, une application de localisation de l’appareil. Ainsi, il revient à l’utilisateur de trouver une trottinette proche de lui. Concernant l’activation, cela se fait via le scannage du QR code qui est présent sur le guidon de la trottinette. En fonction de votre temps d’utilisation, la société exécutive vous débite. Bien évidemment, les tarifs pour l’usage dépendent uniquement de la marque choisie.

Pourquoi utiliser une trottinette en libre-service ?

L’avantage ultime de cet outil est assez évident, et il s’agit bien de son minime coût d’utilisation à court terme. Contrairement à la trottinette électrique personnelle, l’option du libre-service est clairement une solution à envisager sur le plan du budget. Déjà, sachez qu’une trottinette à usage personnel se vend généralement à 300 euros, et le prix peut très vite monter selon le modèle à acheter, et la marque chez qui l’acquérir. A contrario, l’autre service coûte moyennement 17.5 centimes par minute.

Bien évidemment, payer sa propre trottinette est un investissement qui finira par être rentabilisé. Toutefois, il faut pouvoir relativiser les choses, et prendre en compte de nombreux paramètres qui entrent en jeu. Par exemple, si vous faites très peu de déplacement, et que vous vivez dans un studio qui ne bénéficie pas d’un garage, il est évident que vous devez vous rabattre sur la solution du libre-service. Cela n’a rien avoir avec votre budget, mais simplement sur le plan de la rentabilité de votre achat.

Quand faut-il penser à l’achat d’une trottinette personnelle ?

Pareillement, acheter sa propre trottinette sera une option plus avantageuse, si vous serez contraint de l’utiliser au quotidien. Généralement, pour un usage de 10 minutes par jour, autant envisager cette option. Une trottinette électrique en libre-service ne vous sera d’aucune utilité dans ce cas, car non seulement, vous devez inclure le tarif de déplacement, mais aussi penser à la prise en charge, qui peut être d’une valeur approximative de 75 euros. Vous pouvez vous retrouver facilement à une dépense de 800 euros en un mois, ce qui est bien assez pour couvrir l’achat d’une trottinette personnelle de très bonne qualité.

Dans les deux cas, l’option à choisir dépend intégralement de vos besoins, plus précisément de votre fréquence d’utilisation, ainsi que de sa durée. Du reste, mettez aussi en avant vos préférences en termes de déplacement, ce qui peut vous alléger la tâche si vous n’avez aucun problème à prendre des transports en commun.