Travaux d’élagage : les erreurs à éviter

L’émondage fait partie des opérations auxquelles les propriétaires d’espaces arborés ne peuvent échapper. En effet, il est réalisé pour éviter que les branches de vos plantes en avancement sur les infrastructures deviennent gênantes pour les autres. Les travaux d’ébranchage permettent aussi de donner à ces arbustes une plus belle apparence et une bonne santé. Cependant, quand ils sont mal faits, ils pourront mettre en danger le bien-être et la solidité de ces arbres. Alors, dans les lignes suivantes, nous vous invitons à découvrir les erreurs à éviter lors d’une opération d’élagage.

Tailler au mauvais moment

En général, l’ébranchage de chaque spécimen se réalise à une saison particulière de l’année. On doit alors faire très attention. Le bon moment pour émonder peut de ce fait varier d’une région à l’autre et d’un végétal à un autre. Pour la majorité des plantations, les opérations se tiennent généralement en hiver. Pendant cette période de dormance, les végétaux souffriront moins de la coupe, parce que  la montée de sève est moindre. Mais si vous avez des doutes, vous pouvez contacter une équipe de professionnelle comme cette entreprise d’élagage d’arbre à Moselle pour déterminer le moment propice à l’émondage de vos arbustes. Sachez également que certains sujets comme le prunier ou le cerisier apprécient les tailles printanières. A noter que le choix du moment pour ébrancher vos plantations a un grand impact sur le processus de cicatrisation des plaies. Si vous hésitez à élaguer vos arbres, pensez avant tout à demander conseil à un expert. Il saura vous épauler dans votre décision.

Ne pas nettoyer ou désinfecter les outils

Les opérations d’émondage permettent de débarrasser les plantes de leurs branchages cassés, endommagés, malades et pourris. De ce fait, les matériels peuvent être en contact avec une plante porteuse de maladies pendant leur réalisation. En négligeant la désinfection de ces équipements, vous favorisez la transmission de pathologies aux arbustes sains. En conséquence, les dents et les lames de vos outils ayant servi à ébrancher doivent être soigneusement nettoyées avant d’élaguer un autre végétal. Pour cela, servez-vous d’un produit destiné à cet effet. Mais vous pouvez aussi utiliser de l’alcool désinfectant ou chauffer les lames de vos dispositifs avec de la flamme. Si vous n’êtes pas certain de la qualité de vos équipements, vous pouvez également contacter une entreprise d’élagage d’arbre. Ce professionnel viendra sur les lieux avec tous les instruments nécessaires pour réaliser les travaux dans les bonnes conditions.

Utiliser de mauvais matériels

La réussite d’un émondage dépend essentiellement des matériels que vous utilisez. Entre autres, pour ébrancher un arbuste, il vous faut un sécateur, un coupe-branche ou une scie à main. Mais vous pouvez aussi faire usage d’un échenilloir ou d’une machine élagueuse. N’oubliez pas le mastic cicatrisant à poser sur les plaies. En outre, les dispositifs de coupe doivent être suffisamment affûtés. Ainsi, vous pouvez réaliser des coupes saines et franches pour favoriser une bonne cicatrisation. Si vous ne possédez pas de tels instruments, notez que vous pouvez en louer. Toutefois, ce serait plus économique d’engager un artisan qualifié dans ce genre de mission. Du fait qu’elle requiert un savoir-faire spécifique, l’intervention d’un expert doit être de mise. Enfin, évitez les élagages excessifs pour ne pas endommager vos plantations.