Élaguer un arbre : comment cette opération se déroule-t-elle?

L’élagage est une opération importante à mettre en place à un moment donné pour assurer le bien-être et la santé des arbres. Les travaux consistent généralement à couper certaines branches cassées, abîmées ou malades sur un arbre. Si pour les arbustes, il peut être accessible à tous, pour les grands arbres, l’élagage peut être compliqué. Il demande notamment un savoir-faire particulier sachant que certaines règles doivent être respectées. Voici d’ailleurs quelques informations importantes à savoir pour avoir un aperçu de cette technique d’entretien des arbres.

Quand procéder à l’élagage et sous quelles conditions ?

Pour votre information, il existe quelques périodes à privilégier pour procéder à l’élagage des arbres. Il s’agit de l’automne et de la fin du printemps ou le début de l’été. En réalité, durant l’automne, les feuilles des arbres tombent. Bien que le gel n’est pas encore au rendez-vous, les arbres sont au repos. Ce qui permet notamment une bonne cicatrisation en fin de printemps. Pour les arbres fruitiers et certaines essences, cette opération doit être réalisée chaque année.

Cependant, la plupart des essences, il faudra connaître leur âge. L’élagage se fait de manière périodique. Pour les arbres de moins de 10 ans qui se développent très rapidement, il est idéal de les élaguer chaque année. Ceux qui ont entre 10 et 20 ans, par contre, peuvent être taillés tous les 5 ans environ. Les arbres de plus de 20 ans, quant à eux, peuvent être élagués tous les 10 ans environ.

Par ailleurs, dans la réalisation d’un tel travail, il est important de faire attention aux conditions de sécurité. Souvent, pour les grands arbres, l’élagage se réalise en hauteur. Ce qui fait qu’il s’agit d’une mission périlleuse. Pour éviter tout accident, il est important de faire appel à un élagueur professionnel comme celui qui se trouve sur https://www.abattage-elagage-34.com/ qui propose ses services en Hérault. Il saura exactement les équipements et les matériels adéquats comme une nacelle élévatrice, une tronçonneuse et tous les équipements de sécurité.

Les techniques utilisées dans la réalisation de l’élagage

Généralement, la taille d’un arbre d’ornement sera différente d’un arbre fruitier. De ce fait, il est important de bien s’informer avant d’élaguer les arbres de son jardin. Certes, les professionnels suivent des méthodes précises pour la réalisation de cette opération. Cependant, les propriétaires se doivent de connaître au préalable les actions à mettre en place pour ne rien faire de bête en l’absence d’un expert.

Pour un arbre d’ornement, l’élagage passe par plusieurs étapes. En premier, il est indispensable d’aérer la couronne de l’arbre. La taille consiste notamment à éliminer les branches en surnombre sur cette partie. Cela permettra notamment à la lumière naturelle du soleil de pénétrer au centre de l’arbre. Elle réduit également la prise au vent et facilite son développement dans le bon sens. Cela contribue au bien-être de l’arbre. Mais en même temps, la taille s’applique également aux branches mortes, dangereuses, mal orientées et les gourmands sans oublier les rejets. Il faut dire que ces éléments peuvent nuire à la santé de l’arbre en propageant les maladies transmises par les insectes qui prolifèrent sur les plaies. En dehors de la santé de l’arbre, l’élagage doit également être réalisé lorsque certaines branches présentent des risques pour les biens tout autour. Pour les arbres fruitiers, les actions à mettre en place sont à peu près les mêmes. Mais l’important est surtout d’éliminer les branches pointant vers l’intérieur et aussi celles qui se croisent. Il en est de même pour les branches au-dessus d’un bourgeon à fleurs. C’est bénéfique pour favoriser la production de fruits