Astuces pour peindre correctement son plafond

Peindre un plafond n’est pas une partie de plaisir. Toutefois, c’est indispensable pour apporter de l’éclat à une pièce à rénover. Ce serait alors dommage de rater cette opération. Car si une salle correctement peinte est très esthétique, des traces inharmonieuses ou des coulures peuvent donner un air négligé. Suivez ces astuces pour une bonne mise en œuvre et un meilleur résultat.

La préparation du terrain

Ça peut sembler difficile, mais dégager votre espace vous fera gagner considérablement du temps. Sortez certains de vos meubles et couvrez ceux qui doivent  rester avec une bâche protectrice. Pensez aussi à protéger votre sol, vos radiateurs et vos cheminées. Prenez garde aux éventuels accidents. Les peintures renversées peuvent salir vos murs. Il convient donc de les couvrir avec un ruban de masquage. Sans oublier, bien sûr, les interrupteurs, les prises et toutes les autres bordures.

Le nettoyage du plafond

Pour un résultat lisse et uniforme, nettoyez le support. Ainsi, vous éviterez que les salissures ne se mélangent pas à la matière colorante que vous allez appliquer. Utilisez une brosse ou une éponge mouillée et de l’eau savonneuse. Il vous faudra donc rincer la surface et la laisser sécher avant de commencer le travail. Par ailleurs, pour qu’elle soit bien lisse, rebouchez les imperfections et les trous. Mais vous pouvez également la poncer avec du papier verre.

L’étape de préparation du fond

Si cette action n’est pas obligatoire, elle est recommandée, surtout si vous avez choisi de faire appel à une entreprise peinture. Elle vous permettra d’obtenir un résultat de qualité. L’application d’un primer ou d’une couche de fond sert à uniformiser la surface. Elle permet aussi une bonne absorption du produit. Ce qui facilitera davantage la tâche. L’artisan peintre réalisera cette étape suivant les règles d’art pour un rendu des plus satisfaisants.

Le choix de la peinture

Évitez de vous précipiter sur la première offre. Car un produit de mauvaise qualité ou inadaptée à votre usage pourrait mettre en péril vos travaux. Entre acrylique ou glycéro, tout doit dépendre de vos besoins. La première est plus facile à appliquer, mais ne peut pas être lavée. Tandis que la seconde est lavable, mais plus difficile à utiliser. Elle peut également contenir des dissolvants toxiques. Le choix d’une finition satinée ou mate dépend aussi de votre support. Pour vous orienter vers le bon produit, vous pouvez faire appel à une entreprise peinture. Avec son expérience, il peut vous présenter la meilleure solution adaptée à votre projet.

L’importance des équipements

Ne pensez pas que pour peindre un plafond, un rouleau suffira. En effet, il vous faudra d’autres matériels comme un pinceau-brosse, le bas à peinture, une grille, un adhésif de masquage et une bâche. Pour ne pas faire l’équilibriste, il faut aussi se doter d’un escabeau. Cela vous évitera de vous blesser ou de vous tordre le cou. Éventuellement, vous pourrez y poser vos outils.

Les bons gestes à adopter

Vous devez commencer par peindre à la brosse ronde les parties difficilement accessibles et les angles divers. Puis, passez au rouleau. Trempez-le à moitié avant de le faire tourner sur la grille. Répartissez  bien le produit colorant et évitez les surcharges. Peignez face à la lumière pour voir correctement le travail. Pour éviter les marques, évitez de repasser sur une zone sèche. Il convient aussi de calculer la quantité de peinture suffisante en mesurant avec précision la surface concernée. Enfin, respectez les instructions du fabricant.