Jose Gaydu parle de l’importance de la digitalisation dans les services publics

Suite à l’avènement du numérique, de nombreux secteurs d’activité se sont tournés vers la transformation informatique. Les services publics ne sont pas restés en marge de ce changement d’après Jose Gaydu. Ils ont entamé la modernisation de leurs fonctions, parce qu’ils ont compris son importance. Découvrez les raisons pour lesquelles il faut les digitaliser.

Impacts positifs sur les citoyens

Les français comme étrangers espèrent toujours que les administrations facilitent les démarches quotidiennes. Ils attendent également d’elles une qualité de tâche améliorée. Pour Jose Gaydu, digitaliser les services publics permettra aux citoyens de disposer des outils simples, efficaces et continuels afin d’échanger plus rapidement avec leur administration.

Obtention d’acte de naissance

La digitalisation permet aujourd’hui d’effectuer une requête afin d’obtenir son acte de naissance à l’inscription aux listes électorales. Elle exempte la population de longs fils d’attente dans les offices publics. Les usagers ne se sentent plus obligés de patienter pendant des jours voire des semaines avant d’entrer en possession de la pièce requise.

Le changement d’adresse

Grâce à cette stratégie, les citoyens mettent fin à l’envoi des courriers avec accusé de réception pour effectuer la demande de changement d’adresse postale. Souvent leur requête est rejetée pour incorrection sur les justificatifs. Aussi faut-il attendre parfois plusieurs jours avant d’obtenir la confirmation de modification. Ces situations peuvent être préjudiciables aux usagers. La digitalisation des services publics vient résoudre ce problème en permettant de changer son adresse postale en un temps record et sans démarche contrariante.

Avantages pour les agents publics selon Jose Gaydu

Au-delà de la simplification de la vie des citoyens, elle améliore les conditions de travail des agents de services publics. En effet, cela permet à l’administration elle-même de réceptionner aisément les suggestions des employés afin d’éliminer les barrières qu’ils rencontrent tous les jours. « Ce procédé simplifie le fonctionnement des offices en mettant fin aux sujets qui fâchent les salariés » indique Jose Gaydu.

Par ailleurs, cette avancée ne sera possible que si les outils informatiques mis à disposition sont performants. L’objectif est de permettre aux travailleurs publics de se concentrer beaucoup plus sur les missions à haute importance. Ainsi, les processus métiers seront simplifiés.

Les dossiers pourront être traités dans de courts délais, les projets facilement conçus, les réponses rapidement données aux usagers et les cas particuliers seront aisément détectés afin d’être servis en priorité. Par ailleurs, les agents se sentent moins encombrés dans les bureaux par les documents et reçoivent peu de visites qui parfois irritent. Digitaliser l’administration vient libérer les officiers dans leur fonction et les rend plus efficaces.

Bénéfices pour les entreprises

Les entreprises considèrent la digitalisation des services publics comme une grande avancée. Elle leur facilite les différentes démarches qu’elles doivent effectuer à chaque étape de leur évolution. C’est également pour elles un dispositif qui les aidera à être compétitives sur le marché européen. Il est aisé désormais de déclarer les chiffres d’affaires et les préalables d’embauches. Cela réduit considérablement les déplacements et le transfert des courriers aux bureaux concernés. Ainsi, elles gagneront du temps et de l’argent en évitant de recruter des coursiers à qui elles paieront forcément un salaire. En cas d’erreurs sur les pièces fournies, il est plus facile d’intégrer les corrections afin de les renvoyer dans les délais requis aux services publics cibles.