L’autoformation est-elle efficace ?

L’auto-apprentissage devient un moyen de plus en plus populaire. Évidemment, les étudiants ont la possibilité d’accéder à tant de ressources que l’apprentissage peut désormais se faire n’importe où, n’importe quand, et pas seulement en classe. Mais avant d’étudier de cette façon, il est possible que vous vous demandiez si cela vous convient. 

À quoi consiste l’autoformation ?

L’autoformation ou auto-apprentissage désigne une méthode d’étude par laquelle un étudiant dirige lui-même ses formations, en dehors de la salle de classe et sans supervision directe. Étant donné que les étudiants sont en mesure de prendre le contrôle de ce qu’ils apprennent, l’auto-apprentissage peut être très utile. Un test de personnalité peut vous aider à comprendre si la formation indépendante est mieux pour vous. Par ailleurs, l’autoformation et l’apprentissage en classe peuvent être utilisés conjointement. Bien sûr, cela vous permettra d’avoir une meilleure expérience. Ensemble, ces méthodes aident donc les élèves à mieux apprendre et à mieux retenir les informations, ce qui leur permet : 

  • d’améliorer la compréhension ; 
  • de favoriser les notes ;
  • de booster la motivation ; 
  • et plus encore. 

L’auto-apprentissage est donc une excellente méthode dont les élèves peuvent utiliser, pour maximaliser leur expérience d’apprentissage. Grâce à l’autoformation, les étudiants ne se contentent pas d’étudier ce que les manuels et les instructeurs les ont enseignés, mais peuvent aller plus loin. Parce qu’en pratiquant l’auto-apprentissage, la personne concernée peut être encouragée à explorer davantage les sujets qui l’intéressent. Cela lui permet de développer des compétences d’étude plus solides. L’un des plus grands avantages de l’auto-apprentissage est que les étudiants peuvent décider de ce qu’il veut faire. Et lorsqu’un élève a plus de contrôle, il voudra étudier davantage. 

Les raisons pour lesquelles l’autoformation est efficace

L’exploration autonome d’un sujet encourage les étudiants à s’engager activement dans ses formations. Et lorsque les élèves sont engagés par ce qu’ils apprennent, ils sont capables de mieux s’en souvenir.

L’auto-apprentissage permet également de développer des compétences d’étude plus poussées. C’est évident, une méthode d’étude plus libre incite l’étudiant à explorer de nouveaux sujets ou à s’attaquer à des travaux scolaires plus difficiles.

L’autoformation renforce l’estime de soi des élèves. À titre d’explication, lorsqu’un élève effectue davantage l’auto-apprentissage, beaucoup d’entre eux deviennent des apprenants plus confiants. Ils se voient comme une personne indépendante, capable d’apprendre de nouvelles choses, sans l’aide de personne. Cela peut donc se traduire par un facteur de motivation important.

L’autoformation vous permet aussi d’apprendre à votre propre rythme, en vous concentrant uniquement sur les domaines qui vous intéressent le plus. Cela permet, également, de réduire les sentiments de frustration, d’anxiété ou d’ennui que vous pouvez éprouver dans une salle de classe.

Conseils pour réussir dans l’autoformation

Afin de réussir un programme d’autoformation, vous devez vous souvenir des conseils ci-dessous. 

Commencez par trouver des ressources pertinentes, qui répondent à ce dont vous voulez savoir ou ce dont vous souhaitez maitriser.

Vous pouvez utiliser différentes méthodes d’étude. Chaque personne a sa méthode d’étude préférée, et il en va de même pour l’auto-apprentissage. L’avantage de l’autoformation est que vous pouvez choisir ce qui vous correspond le mieux. Essayez alors différentes techniques d’étude, comme lire des livres, regarder des vidéos, créer des cartes mentales ou toute autre activité pouvant vous aider à traiter les informations.

Être préparé est le secret numéro un pour devenir un grand étudiant autonome. Assurez-vous donc d’avoir les outils nécessaires pour tirer les meilleurs partis de chaque session. Cela comprend :

  • un espace d’étude, tel qu’un bureau ou une table, exempt de distractions et de désordre ;
  • un ordinateur ou un smartphone, pour que vous puissiez lire, regarder et écouter les ressources ;
  • des stylos, des règles et du papier pour que vous puissiez établir des notes d’étude organisées ;