Tout savoir sur le vitiligo

Vous n’avez jamais entendu parler de vitiligo ? Vous ne savez pas de quoi il en retourne ? Vous avez besoin de plus d’informations sur cette maladie ? Vous êtes au bon endroit ! En effet, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires au sein de cet article. Bien évidemment, si vous êtes atteint de vitiligo, sachez que ce n’est pas une maladie grave. Prêt à en apprendre davantage à ce sujet ? Alors, restez avec nous, c’est par ici que ça se passe !

Qu’est-ce que le vitiligo ?

Le vitiligo est tout simplement une affection de la peau qui se caractérise par des taches à différents endroits sur le corps d’une personne. Ces dernières sont plus claires : nous pourrons donc parler de dépigmentation de la peau.

Il est important de noter que la dépigmentation de la peau peut être plus ou moins importante en fonction des personnes et des zones où se situent les taches, par exemple. Notons également que ces dernières peuvent également être de taille différente.

Il faut aussi prendre en compte que le vitiligo n’est ni contagieux ni douloureux. Lorsque vous croisez une personne atteinte de vitiligo, ce qui reste rare, il ne faut pas avoir peur de cette dernière puisqu’il n’y a aucun moyen de transmission.

Quels sont les symptômes du vitiligo ?

Le vitiligo est une maladie qui ne possède pas énormément de symptômes. En effet, ce qui caractérise le plus cette dernière est tout simplement le fait de voir apparaître des taches blanches. Ces dernières peuvent donc ressembler à de la craie ou encore du coton.

Bien évidemment, il est possible de trouver ces taches sur différentes parties du corps comme le visage, les mains ou encore les pieds, par exemple. Néanmoins, elle peut apparaître sur toutes les zones du corps, y compris les muqueuses.

Qui sont les personnes à risque ?

Tout le monde ne peut pas forcément avoir un vitiligo. En effet, comme vous devez certainement vous en douter, il est important de prendre en compte qu’il y a des personnes à risque. Voici une petite liste de ces dernières pour que vous puissiez facilement vous y retrouver :

  • Les personnes qui sont atteintes d’une maladie auto-immune. En effet, si vous avez ce genre de maladie, vous aurez certainement plus de chances de développer un vitiligo. Notons également qu’il n’y a pas de maladie auto-immune : cela peut aussi bien être un diabète de type 1, un lupus ou encore la maladie d’Addison, par exemple.
  • Les personnes qui ont des antécédents familiaux de vitiligo. En effet, cela peut concerner 30% de ces dernières.

Bien évidemment, ce n’est pas parce que vous avez une maladie auto-immune ou des antécédents familiaux que vous déclencherez forcément un vitiligo.

Quels sont les facteurs à risque de vitiligo ?

Néanmoins, il est tout de même important de prendre en compte que chez certaines personnes, il peut y avoir des facteurs déclencheurs. Pour que vous puissiez facilement vous y retrouver, voici une liste de ces derniers :

  • Les blessures.
  • Les coupures.
  • Les frottements. (phénomène de Koebner)
  • Les forts coups de soleil.
  • Le contact avec certains produits chimiques.
  • Un grand choc émotionnel ou un stress intense peuvent également faire apparaître des tâches liées à un vitiligo.

Comme vous pouvez le constater, le vitiligo peut intervenir à n’importe quel moment dans la vie d’une personne.

Comment reconnaître un vitiligo ?

Aussi, comme vu au sein de cet article, le vitiligo est une maladie qui peut facilement être reconnue. En effet, comme nous avons pu l’évoquer, ce sont les taches blanches au niveau de différentes parties du corps qui peuvent permettre d’identifier un vitiligo. Ainsi, dès lors que vous repérez ce genre de taches, il est important de contacter votre médecin pour que vous puissiez comprendre de quoi il en retourne réellement.

En conclusion, le vitiligo n’est pas une maladie grave, mais elle peut tout de même être embêtante. En effet, cette dernière est rare et de nombreuses personnes risquent simplement de vous regarder avec des yeux étranges puisqu’ils n’auront jamais vu de taches de vitiligo. Dans tous les cas, il est parfaitement possible de masquer ce dernier, si vous le désirez. Après tout, il suffit de trouver le meilleur autobronzant ou un fond de teint et le tour est joué !