Quelles sont les techniques de nettoyage de façade en douceur?

Il est crucial de prendre soin de la façade de notre maison pour préserver son bon état. Son nettoyage fait partie des travaux incontournables. Si souvent nous décidons de réaliser cette tâche nous-mêmes, faute de temps, nous faisons appel à un façadier professionnel. En effet, cet artisan a recours à différentes techniques pour débarrasser les murs extérieurs de ses impuretés. Toutefois, la distinction devra être faite entre technique de nettoyage agressive et technique de nettoyage douce. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur le nettoyage en douceur de la façade.

Le nettoyage par hydrogommage

Le printemps est la saison privilégiée pour nettoyer les murs extérieurs d’une habitation. On pourrait d’ailleurs découvrir à l’occasion la technique de nettoyage par hydrogommage. Elle est surtout réputée pour être doux. Sa mise en œuvre est donc envisageable malgré la sensibilité de la façade. L’hydrogommage consiste à projeter contre celle-ci un mélange d’eau et de poudre. Comme vous l’aurez compris, un appareil spécifique sera utilisé pour la projection de ces matières. Les façadiers utilisent cette méthode pour éliminer les traces de pollutions sur les murs, pour décaper une peinture et pour enlever les graffitis ou encore pour éliminer les traces de rouille. Elle est adaptée à tous les types de façades, en l’occurrence celles faites en bois, en béton, en pierre et en brique.

Le nettoyage par nébulisation

Cette technique de nettoyage de façade s’opère également par voie humide. Dans la majorité des cas, elle est complétée par un nettoyage à haute pression. La nébulisation consiste à faire ruisseler de l’eau le long des murs pour se débarrasser des saletés. C’est la solution à adopter dans la mesure où la projection de matière n’est pas envisageable. Pour sa mise en œuvre, les professionnels en travaux de ravalement de façade comme sur ce site utilisent un diffuseur d’eau fixé à environ 50 cm de la façade. Ce dispositif va d’ailleurs pulvériser l’eau pendant une à deux heures pour éliminer les traces de pollution, des encroutements et des salissures. Bien qu’il s’agisse d’une technique de nettoyage douce, il faut souligner qu’elle ne peut pas être appliquée sur les façades souffrant d’un problème d’infiltration d’eau. La nébulisation ne fera qu’accentuer les problèmes puisque les murs seront exposés à l’humidité un certain temps.

Le nettoyage à vapeur

Le nettoyage à vapeur est une technique que l’on applique sur les façades qui sont nettoyées régulièrement pour éviter l’encrassement trop profond. Dans un premier temps, l’opérateur va humidifier les murs en procédant de bas en haut. Pour ce faire, il se sert d’un générateur de vapeur. Une vapeur saturante sera alors arrosée contre la façade sous une température de 120 °C à 160 °C. Pour supprimer les dernières traces de pollution, de l’eau sera projetée contre la façade. L’appareil utilisé à cet effet sera réglé de sorte que la pression de l’eau soit comprise entre 2 à 6 bars. En outre, sachez qu’aucun produit chimique ni produit nettoyant ne sera ajouté à l’eau du nettoyage. Par ailleurs, cette technique de nettoyage est entreprise sur les façades en bon état dont l’encrassement n’est pas trop profond. Quant à son exécution, il faut nécessairement passer par un artisan-façadier.