Ce qu’il faut penser d’un point de vue administratif pour votre déménagement


La manutention et le transport des meubles vers un nouveau domicile constituent le cœur du déménagement.

Toutefois, l’opération s’accompagne de divers aspects administratifs.

Ces derniers concernent notamment la prestation même de l’entreprise, mais incluent également les régularisations à faire à cause du changement d’adresse.

Que prévoir à cause d’un déménagement ?

Diverses démarches administratives sont à effectuer lors d’un déménagement.

En particulier, vous devez prévenir votre propriétaire, l’agence immobilière qui gère le logement ou votre syndic de votre départ.

Cette étape doit être réalisée par lettre recommandée au moins trois mois à l’avance ou en fonction du délai de préavis stipulé dans votre contrat de bail.

Prenez également rendez-vous pour faire l’état des lieux.

Par ailleurs, le changement d’adresse doit aussi être communiqué à diverses institutions.

En particulier, faites-en le signalement à la Poste pour que l’ensemble de vos courriers puisse être transmis vers votre nouveau logement après votre départ.

Le transfert des dossiers scolaires de vos enfants doit également être demandé trois mois avant la réalisation du projet.

Il est important d’informer votre centre d’imposition que vous comptez déménager.

En effet, cela influera sur votre taxe d’habitation.

D’ailleurs, cette dernière peut être réduite si votre changement de domicile a lieu avant le Nouvel An.

La Caisse d’Allocations familiales, la Sécurité sociale et le Pôle Emploi doivent également connaître votre nouvelle adresse.

D’autre part, n’oubliez pas de demander un transfert de votre dossier auprès de votre agence bancaire, surtout si vous comptez déménager loin.

Dans le cas d’un changement de pays, nous vous recommandons de vous renseigner au niveau des Consulats, des Ambassades et du ministère des Affaires étrangères pour faciliter vos démarches et votre projet.

Avant la sortie du logement, n’oubliez pas non plus d’en informer votre compagnie d’assurance, vos opérateurs téléphoniques et internet, ainsi que vos fournisseurs de gaz et d’électricité.

Le côté administratif à voir avec le déménageur

Faites vos demandes de devis au moins deux mois avant la date de votre sortie.

Cette étape est recommandée pour pouvoir faire la comparaison des prestations, mais est également obligatoire d’un point de vue légal.

En effet, ce document fait partie du contrat de déménagement qui présente les engagements de l’entreprise choisie.

Il est notamment complété par les conditions générales de vente qui précisent les responsabilités du professionnel, les modalités de paiement et les possibilités de recours du client en cas de préjudices.

Le devis doit également être joint avec une déclaration de valeurs, qui liste les biens à déplacer et qui permet de fixer le montant des indemnités dues à cause d’éventuelles détériorations ou pertes.

À noter que lorsque ces documents auront été signés, le client bénéficie d’un délai de rétractation de 14 jours.

Au-delà, aucune des deux parties ne pourra plus annuler ses engagements.

D’autre part, une fois les meubles chargés, ces derniers devront obligatoirement être accompagnés par une lettre de voiture.

Cette pièce est établie en quatre exemplaires, dont un qui est conservé par le déménageur, un deuxième qui est joint au transport et les deux derniers qui sont donnés au client comme bulletins de livraison à la fin de l’opération.

Ces derniers lui serviront à effectuer une décharge des engagements de l’entreprise ou à émettre des réserves.