8 appareils puissants pour améliorer sa connexion wifi

Nos besoins en termes de connexion internet ne cessent de croître de jour en jour. Nous avons besoin de davantage de données et toujours plus de débit. Découvrez alors ces 5 outils et appareils qui vont vous permettra d’avoir une meilleure connexion Wifi.

Pourquoi a-t-on besoin d’une bonne connexion Wi-Fi ?

Une bonne connexion Wi-Fi est désormais indispensable, parce que nos besoins en connexion internet ont bien évolué depuis les années 2000. En effet, la quasi-totalité de notre utilisation d’internet se fait avec des appareils mobiles : ordinateurs portables, smartphones ou encore tablettes tactiles.

Mais cela va bien plus loin encore. Avec la recrudescence des appareils connectés, il est désormais impensable d’avoir une mauvaise connexion internet. Par exemple, en quoi un système de surveillance vidéo serait-il efficace si la connexion Wi-Fi qu’il utilise est de mauvaise qualité ?

De la même manière, tout le système de domotique utilise désormais la connexion Wi-Fi. L’arrosage automatique du jardin, l’ouverture et la fermeture des volets, la commande à distance de la porte du garage, voilà autant de choses où une excellente connexion Wi-Fi est nécessaire voire indispensable.

Comment décrire une « bonne » connexion Wi-Fi ?

On parle souvent de bonne connexion Wi-Fi, sans pour autant que tout le monde sache définir exactement ce que c’est.

Une bonne connexion Wi-Fi, c’est avant tout un bon débit. Il faut que chaque appareil puisse se connecter à Internet et obtienne un bon débit, pour une utilisation optimale.

Mais une bonne connexion Wi-Fi, ça suppose également une couverture optimale. Lorsqu’un bâtiment est correctement inondé du signal Wi-Fi, on dit que la connexion Wi-Fi est bonne.

Il est donc impératif de répandre le signal sur toute la superficie du logement ou du bâtiment pour qu’on puisse qualifier la connexion Wi-Fi de « bonne » et créer un réseau wifi plus puissant.

1-     Un routeur Wi-Fi répondant aux dernières normes Wi-Fi

Quand on parle de signal Wi-Fi et de connexion Wi-Fi, cela suppose d’avoir un émetteur Wi-Fi. Son rôle sera de diffuser le signal Wi-Fi, afin que tous puissent s’y connecter.

Cependant, tous les routeurs Wi-Fi ne se valent pas. Au fil des années, la technologie Wi-Fi n’a cessé d’évoluer. Désormais, on retrouve sur le marché de nombreuses normes Wi-Fi.

Les améliorations sont nombreuses et elles ont toujours été axées vers la stabilité de la connexion et la puissance du signal.

La norme 802.11g correspond à « l’ancien » Wi-Fi, qui tend peu à peu à l’obsolescence. Il s’agissait d’une bande 2,4 GHz dont le débit maximal théorique es

de 54 Mb/s. Dans la pratique, ce débit est bien inférieur et ne dépasse pas souvent la barre des 25 Mb/s. Cette norme permet une utilisation modérée d’internet, mais sans plus.

Pour répondre aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui, il faudra désormais se tourner vers les normes plus récentes, à savoir : 802.11n appelé désormais Wi-Fi 4, 802.11ac appelé désormais Wi-Fi 5 et 802.11ax qui s’appelle maintenant Wi-Fi 6.

Vous l’aurez compris, les meilleures versions sont la Wi-Fi 5 et 6. Pour vous donner une idée, la Wi-Fi 6 permet de couvrir jusqu’à 300 mètres en extérieur et 35 mètres en intérieur, avec une bande passante atteignant les 10,53 Gb/s.

En attendant que les appareils compatibles à Wi-Fi 6 soient de plus en plus nombreux sur le marché, vous pourrez vous tourner vers la technologie Wi-Fi 5 qui n’a pas à rougir non plus : un débit de 2,6 à 5,3 Gb/s, avec une portée de 35 mètres en intérieur.

2-     Un routeur qui ait une ou plusieurs antennes externes

Pour avoir une bonne connexion Wi-Fi chez vous, il vous faudra opter pour un routeur qui est doté d’antennes externes. Cela peut paraître anodin, mais ces antennes changent radicalement la portée du signal au sein de votre bureau ou appartement.

D’ailleurs, ce n’est pas un pur hasard si les routeurs gaming sont équipés de plusieurs antennes extérieures, parfois même jusqu’à 6 antennes.

3-     Un routeur dual-band

Il faut également considérer un autre paramètre : la bande de fréquence de votre routeur Wi-Fi. En effet, nous sommes en train de migrer peu à peu vers les bandes de 5 GHz ou plus.

Pour l’heure, il faut pourtant privilégier les routeurs dual-band. Pour faire simple, il s’agit de routeurs qui proposent à la fois une fréquence à 2,4 GHz et une autre à 5 GHz.

Tout naturellement, vous allez vous connecter sur la bande à 5 GHz si vous cherchez le maximum de débit, ce qui est logique. Alors, pourquoi s’encombrer avec un routeur dual-band ?

En premier lieu, cela vous évite de saturer inutilement la bande de fréquence sur laquelle vous êtes. Au lieu de connecter 10 appareils sur une seule et même fréquence, le fait de dispatcher sur deux fréquences sera bénéfique pour tout le monde : certains sur la 2,4 GHz et d’autres sur la 5 GHz.

En second lieu, il faut savoir que la bande de fréquence à 5 GHz n’est pas optimisée pour une large couverture. Seuls les appareils à proximité profiteront d’une bonne connexion Wi-Fi sur cette bande. Pour les appareils qui seront relativement éloignés du routeur, il sera fortement recommandé de se connecter sur la bande de fréquence de 2,4 GHz.

4-     Un outil de monitoring de la connexion Wi-Fi

Pour avoir une bonne connexion Wi-Fi chez vous, il vous faudra un moyen de quantifier et de qualifier le signal présent.

Il existe alors des outils pour cela, qui permettent d’effectuer le monitoring du réseau, et ce, de manière permanente. Entre autres, vous aurez des informations sur les canaux les plus sollicités, et pourrez alors passer d’un canal à l’autre pour ne pas être en saturation de réseau.

5-     Le point d’accès sans fil, idéal pour doper votre Wi-Fi

Lorsque la portée de votre réseau Wi-Fi est insuffisante, il peut être intéressant d’utiliser un ou plusieurs points d’accès sans fil, notamment lorsque la zone à couvrir est importante.

Pour faire simple, ce point d’accès sans fil est relié au routeur par le biais d’une connexion filaire. Comme son nom l’indique, cet appareil va donc émettre un signal Wi-Fi et répandre le flux de données envoyé par le routeur.

C’est une solution intéressante lorsque le bâtiment à couvrir s’étend sur plusieurs niveaux. Dans la mesure où le signal Wi-Fi perd de la puissance lorsqu’il passe au travers d’obstacles, le point d’accès sans fil constitue une solution idéale.

En effet, le signal reste quasi-intact car il est transmis au point d’accès par voie filaire, avant d’être répandu par technologie Wireless.

6-     Un répéteur Wi-Fi, pour couvrir les grands espaces

Il existe également un autre appareil qui permet d’améliorer de manière conséquente votre connexion Wi-Fi. Comme son nom l’indique, le répéteur Wi-Fi a pour rôle de dupliquer le signal Wi-Fi et de couvrir une zone supplémentaire, éloignée du routeur principal.

Il faut souligner toutefois qu’un répéteur ne s’utilise pas n’importe comment. Pour commencer, il faut le placer de manière optimale. Les gens ont tendance à penser qu’il doit être placé au plus près de la zone à couvrir en Wi-Fi.

Pour déterminer avec exactitude où est-ce qu’il faut placer le répéteur, il faut comprendre son fonctionnement. Il faut savoir qu’un répéteur transmet le signal qu’il perçoit. S’il est donc trop éloigné du routeur source, il captera un signal faible et émettra un signal faible. Il émettra ce signal plus loin dans l’espace, mais de manière faible.

Pour exploiter tout le potentiel d’un répéteur Wi-Fi, il suffit de le placer à l’endroit le plus éloigné du routeur, à la limite où le signal reste au top (généralement 5 barres). Lors de la configuration du répéteur sur votre PC, vous verrez le signal qu’il reçoit et pourrez optimiser sa position en fonction.

De plus, il est recommandé de placer votre répéteur Wi-Fi à un endroit stratégique, c’est-à-dire adossé à un pilier ou un muret. La raison est simple : ces éléments pourront constituer des obstacles s’ils se trouvent dans le champ entre le routeur et le répéteur. Placer le répéteur à ces endroits vous permettra alors d’optimiser le signal émis et de facto, la connexion Wi-Fi sera meilleure.

7-     Un outil d’optimisation de la latence

Souvent, les lags font qu’une connexion Wi-Fi soit de mauvaise qualité. Il faut donc utiliser un outil pour réduire voire supprimer ces latences. Certes, ce n’est pas un appareil à proprement parler puisqu’il s’agit d’un outil software, qui a tendance à corriger les échanges de données vers le serveur.

Mais les résultats qu’on peut tirer de ce genre d’outils sont tels, que ces derniers méritent d’être citer dans cette review.

On peut citer par exemple le Leatrix Latency Fix, qui a le mérite d’être gratuit et pourtant totalement efficace dans cet exercice.

8-     La meilleure solution : les routeurs Mesh

Nous avons attendu le dernier moment pour vous proposer la meilleure des solutions pour améliorer la connexion Wi-Fi chez vous. Il s’agit de la technologie Mesh, qui commence à se faire connaître et à se démocratiser peu à peu.

En réalité, il ne s’agit pas d’un seul routeur, mais de plusieurs dans un pack. Si on essaie de schématiser simplement, ce sont des mini-antennes relais. Leur spécificité ? Elles ont toutes le même SSID. Inutile donc de vous connecter et de vous reconnecter, car cela se fait automatiquement. Au fur et à mesure que vous vous déplacez dans l’appartement ou le bureau, vous vous connectez à l’antenne relais la plus proche.

Aujourd’hui, quelques marques proposent leurs routeurs Mesh, on peut dire que le marché est déjà pas mal inondé. Nous pouvons par exemple citer le célèbre Google Mesh, produit par le géant californien. Il y a aussi Nest WiFi, Netgear Orbi ou encore Linksys Velop et bien d’autres encore.