Tout savoir sur l’utilisation d’un couteau pliant

Dans le quotidien de tout un chacun, un couteau pliant peut toujours s’avérer utile. Il se trouve justement que ce dernier a une propriété multitâche. Elle sert dans beaucoup de domaines et s’utilise même comme arme blanche dans certains arts martiaux.

Les raisons d’avoir un couteau pliant au quotidien

Un couteau pliant peut servir pour diverses tâches au quotidien de chacun. C’est alors qu’il peut servir pour la cuisine, pour les divers petits travaux de découpes, mais également pour les utilisations créatives. Certes, il y a des couteaux spécialement destinés pour la cuisine, mais à défaut, il est tout à fait possible d’avoir recours à cet outil tranchant pliant. On peut s’en servir pour découper la viande et les légumes, et même pour beurrer le pain. Concernant les diverses tâches de travaux de découpe, ils peuvent être des tâches en intérieur ou en extérieur. C’est alors qu’il est possible de se servir de cette lame pliable pendant les repas ou pendant les pique-niques. Pour sortir un peu du domaine de l’art culinaire, un couteau pliant peut également servir dans les petites réparations comme pour trancher du caoutchouc ou pour couper un câble.

Comme il a déjà été dit, un couteau pliant a une fonction multitâche. En effet, il n’a pour limite que la créativité de son utilisateur. C’est alors qu’il est, par exemple, possible d’ouvrir une bouteille de bière avec un pareil outil. En mécanique, il peut tourner des vis, même si ce n’est pas sa finalité principale. Lors des promenades en forêt, il peut être utilisé pour marquer les arbres. Dans le temps, le marquage des troncs d’arbre se faisait pour pouvoir retrouver son chemin. Plus tard, certaines personnes font des dessins à l’aide d’objets tranchants pour marquer leur passage à titre de souvenir. Dans le sport de combat, le couteau papillon qui est aussi pliable est utilisé pour les entraînements.

Comment se servir d’un couteau pliant dans les arts martiaux ?

Dans le monde des Arts martiaux, les lames longues et courtes sont beaucoup utilisées pour les entraînements. En effet, bien avant l’apparition des armes à feu, les guerriers se battaient avec des armes blanches comme les sabres, les épées, les dagues, les lances, les haches, les kunai, etc. Le couteau pliant peut être considéré comme une arme blanche. Effectivement, il est doté d’une anatomie très spécifique, car depuis l’histoire et l’existence des armes blanches avec une lame, c’est la seule à être pliable.

Le couteau dit papillon ou encore appelé ballsong est un couteau pliant très utilisé dans les arts martiaux. Toutefois, sa manipulation nécessite un bon entraînement. Il peut être ouvert et fermé avec une seule main. Lors des démonstrations de technique d’art martial, cette arme permet d’effectuer divers types de tours. Par ailleurs, la plupart des films de gangsters offrent l’occasion de voir quelques démonstrations de jeu de couteau pliant. Le ballsong peut également être collectionné, car il peut exister sous divers modèles. Cet outil a vu le jour pour la première fois en Chine. Actuellement, on peut s’en procurer dans une boutique ou tout simplement en ligne.