Bon à savoir sur le métier de couvreur

Le couvreur est un artisan qualifié à la pose, à l’entretien et à la réparation des toitures d’une maison. Ce métier est surtout réservé aux personnes qui aiment travailler à l’air libre, adore se déplacer de région à une autre. Bref, tout ce qui est contraire d’un travail de bureau. Le côté agréable dans ce métier de couvreur c’est que plus il y a d’interventions, plus il y a de la progression et du savoir-faire. Cet article vous renseignera davantage sur ce métier passionnant, mais à risque !

Que fait un couvreur ?

Comme il a été dit ci-dessus, un couvreur est un professionnel sur tout ce qui concerne la couverture d’une maison. Il constitue donc un élément indispensable dans la construction d’une maison. En effet, ce métier consiste à utiliser différents matériaux de couverture tels que les chaumes, les végétaux, les tuiles, la pierre… Mais avant de les empiler, le couvreur doit d’abord tenir compte tant de la spécificité et de l’exigence de la région sur le choix des toitures que de la forme de la maison. Dès lors, il doit se renseigner et donner la meilleure option à celui qui l’engage.

Ce couvreur expérimenté qui se trouve en Seine Saint Denis par exemple, peut également assurer l’isolation et l’étanchéité de la toiture. Un toit bien isolé vous protège des différentes intempéries et vous assure une température optimale, quelles que soient les saisons. Mêmement, un toit bien étanche vous empêche qu’il y ait des fuites d’eau.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon couvreur ?

Comme tout autre métier, être un couvreur nécessite quelques compétences et qualités à ne pas prendre à la légère. Donc si vous envisagez de faire ce métier, ayez la majorité des exigences suivantes. Primo, un couvreur doit avoir une bonne condition physique, c’est-à-dire qu’il faut avoir de muscles pour transporter une dizaine de tuiles à la fois ; supporter les conditions extérieures comme la chaleur, le froid, la pluie. Il faut avoir un parfait équilibre et surtout ne pas avoir le vertige, c’est la base, car c’est un travail en hauteur.

Secundo, le métier de couvreur nécessite une parfaite précision surtout dans la pose des matériaux de couverture. C’est pourquoi un couvreur doit avoir des connaissances des matériaux qu’il utilise et des techniques de couverture. Un bon couvreur doit toujours faire une analyse des conditions qui se présentent à lui (prendre en compte des structures architecturales, des coutumes de la région et des conditions climatiques.)  Suite à cela, une compétence en géométrie, en métré et en dessin tracé est aussi utile. En tout cas, le travail d’équipe est sollicité lorsqu’on exerce ce métier. Comme ça, les compétences sont complémentaires.

Quels sont les risques liés à la profession ?

Les risques liés à l’exercice de ce métier sont nombreux. Le fait que c’est un travail à la fois en hauteur et en plein air peut entraîner différents accidents comme une chute mortelle, une grave fracture. Cela  peut engendrer de graves traumatismes et bien plus grave, une incapacité à exercer ce métier.

La manipulation des matériaux et des équipements de  travail présente des côtés néfastes au couvreur. En effet, les outils utilisés sont tranchants et dangereux qu’à la moindre inattention  pourrait coûter un bras. N’oublions pas les risques causés par les installations électriques, les câbles ou encore les prises défectueuses. C’est donc un métier qui nécessite un maximum de précautions.