Comment prendre soin des arbres âgés de plus de 10 ans ?

L’élagage n’est autre qu’un moyen qui consiste à entretenir un arbre. Il vise à maintenir la forme souhaitée, quel que soit le type de l’arbre et son ancienneté. Cette opération doit être réalisée à une fréquence régulière, déterminée à partir de l’âge de l’arbre. Pour les arbres de dix ans, l’élagage doit être fait une fois tous les deux ans.

Se débarrasser des branches mortes

En grandissant, les cellules mortes de l’arbre se renouvellent. Cependant, les branches mortes justifient un développement correct de ce végétal. Par contre, ces branches présentent un énorme danger pour les passants et les biens situés à sa proximité.  Elles risquent de chute n’importe quand, au moindre vent. Et cela peut engendrer des dégâts considérables. L’élagage désigne l’acte d’enlever ces branches. Cependant, il contribue à la sécurisation de tous ceux qui entourent l’arbre, humains et matériels.

En plus d’assurer la sécurité, ce procédé consiste également à améliorer l’esthétique de l’arbre. Les branches superflues et qui poussent dans tous les sens ne sont pas jolies à voir. Ainsi, la taille est d’une importance capitale.

Les travaux d’élagage, étant délicats, requièrent l’intervention d’un professionnel. Ce dernier peut être un artisan indépendant ou une entreprise spécialisée en élagage.

Si vous décidez d’entreprendre vos propres travaux d’élagage, vous devez savoir distinguer une branche morte des vivantes. Vous pouvez la reconnaître par l’absence des feuilles durant les saisons de végétation. Les branches mortes se trouvent principalement au centre de l’arbre, à l’abri de la lumière solaire.

Éliminer les champignons

L’élagage est une méthode efficace pour éradiquer les champignons. Ces éléments indésirables nuisent à l’épanouissement de la plante. Si vous tenez à la santé de votre arbre, enlever ces champignons doit être une priorité. Ainsi, un élagage s’impose. Afin d’assurer le bon déroulement de cette opération, le recours à un élagueur est conseillé. Un simple amateur risque d’endommager l’arbre, encore plus. Une simple petite erreur lors de l’intervention peut induire la formation de chicots, d’où, l’importance de contacter un élagueur professionnel comme https://www.elagueur-paysagiste-92.fr/ .

En outre, en s’entrecroisant, les branches finissent par se frotter entre elles. Et ce frottement déchire l’écorce de l’arbre et engendre des blessures. La plaie permet les parasites de se développer.

Pour le cas des arbres à fruits, l’élagage vise à supprimer les branches atteintes de maladies, et plus particulièrement, les rameaux touchés par le chancre. Il s’agit d’une infection qui concerne surtout les pommiers. Elle se traduit par la formation de taches noires sur l’écorce de l’arbre.

Nettoyez soigneusement tous les outils d’élagage à la fin de chaque intervention. Désinfectez avec de l’eau de javel avant de rincer avec de l’eau propre. Puis, faites sécher avant de ranger afin d’éviter la formation de la rouille.

Réglementer la pénétration de la lumière et de l’air

La lumière du soleil est indispensable à la santé de l’arbre. Par contre, les feuilles et les branches finissent par empêcher les rayons solaires d’atteindre certaines parties de l’arbre.  Dès que l’arbre contient trop de feuilles, l’aération et l’infiltration de la lumière du soleil se compliquent. Afin d’y remédier, il n’y a pas d’autres solutions que de couper les excès de branches. L’élagage pour l’éclaircissement doit suivre certaines règles. En effet, vous ne devez pas enlever plus de 30% du branchage. Se réalisant en hauteur, l’élagage demande un savoir-faire particulier. Cependant, l’intervention d’un élagueur est vivement sollicitée.