Comment monter un abri pour plantes de jardin ?

L’installation de serre, qu’elle soit en verre ou en polycarbonate, a besoin non seulement de fondations solides pour sa stabilité et pour sa résistance dans le temps, mais également de conditions de température intérieure parfaites pour assurer la bonne croissance des plantes. En confiant sa conception, sa fabrication et son installation à un professionnel, vous vous assurez de bien ancrer votre serre au sol et de l’utiliser pour longtemps dans d’excellentes conditions.

Trouver un professionnel pour l’installation de serre

L’installation d’une serre tient dans la solidité de la fondation qui protège l’ouvrage contre toute pression possible du sol et contre toutes autres oppositions. L’air ambiant à l’intérieur doit être réglé pour permettre un développement harmonieux des plantes. Un spécialiste en climatisation à Nîmes (30) peut vous aider à régler votre appareil pour fournir la température idéale pour prendre soin de vos plantes. Nîmes (30) est une ville à visiter absolument dans la région d’Occitanie avec ses arènes et amphithéâtre antiques, la maison carré et autres merveilles historiques qu’elle possède.

Choix du site s’installation

Il faut choisir un terrain ferme, horizontal et bien plat pour réaliser l’installation de votre serre. Pour ce faire, vous devez arracher toutes les mauvaises herbes, car le plancher de l’ouvrage doit être un sol à nu. L’embase est un composant indispensable de la serre, qui permet de la rendre solide et de la stabiliser tout en assurant son équerrage.

Cet élément permet de rehausser la serre en augmentant la garde au toit. Pour obtenir un plancher ferme, optez notamment pour un soubassement en briques, en parpaings ou en bois imprégné. Vous devez prévoir une légère inclinaison pour permettre un bon écoulement des gouttières.

Fixation de la serre au sol

Le soubassement doit être d’équerre et horizontal quel que soit le choix et la nature du matériau. Référez-vous à la notice de montage de votre serre pour qu’elle soit bien fixée. Dans le cas où vous optez pour une embase, vous devez installer des tuyaux en plastique ou en béton d’environ 10 centimètres, enfoncés à une profondeur capable d’assurer une résistance contre la gelée. Cette profondeur doit également permettre de fixer solidement les angles et les ancres du milieu. Vous devez fixer l’armature à chaque barreau. Sachez que l’embase est commercialisée avec toutes les fixations nécessaires : piquets d’ancrage, taquets de fixation, etc.

Placée en sol nu, l’embase permet un gain de temps notable, car elle se substitue à toute autre fondation. Elle facilite le montage et le déplacement de la serre qui peut être fixée par des cornières spéciales aux quatre angles. Elle permet à la terre d’absorber facilement l’eau de pluie et l’eau d’infiltration, ce qui permet de fertiliser le terrain à l’intérieur de la serre.

Vous pouvez vous-même réaliser la base de la serre. Pour ce faire, faites un fossé de près d’un mètre de profondeur et remplissez-le d’une vingtaine de centimètres de gravier. Ensuite, comblez le restant de mortier jusqu’au niveau du sol pour former une embase en briques si vous avez opté pour ce matériau. A défaut, vous pouvez aller au-delà du niveau du sol pour réaliser le coffrage au mortier.

Liez la structure au fondement en réalisant des trous de 7 mm dans le cadre de base de la serre. Vous devez placer les baguettes en bois entre les fondations en béton ou en pierre et le cadre en aluminium. Le montage doit se réaliser par temps sec et calme. Qu’une personne au moins vous aide pendant l’assemblage. Utilisez toujours des gants de protection et protégez vos yeux durant le montage des clips sur le verre.