Comment concilier la technologie numérique et durabilité dans les entreprises ?

La plupart des chefs d’entreprise aimeraient mettre des actions écologiquement durables. Dans le monde industriel traditionnel, la technologie numérique et la durabilité environnementale semblent s’exclure mutuellement, note Daniel S.

Cependant, les deux concepts se renforcent souvent mutuellement. Sans la technologie numérique, il est difficile pour les entreprises de réduire leur empreinte écologique ou de gérer les déchets.

De nos jours, l’association des projets numériques et des pratiques durables devrait être au cœur de la réflexion stratégique de toute entreprise. Ce qui leur permet de se différencier et d’assurer leur développement à long terme, avance le professeur Daniel S.

De quelle manière les entreprises peuvent combiner numérique et durabilité ?

Si les entreprises, les mairies arrivent correctement à combiner les deux concepts, elles peuvent tirer un maximum de profit. Il s’agit notamment en termes d’optimisation des prévisions des systèmes énergétiques, de l’infrastructure de tarification en fonction de la demande dans les transports, d’analyse et l’automatisation pour une planification urbaine intelligente, de prévisions météorologiques pour la gestion des cultures, etc.

Utiliser la technologie et durabilité pour répondre aux besoins des consommateurs

Un certain nombre de programmes utilisent la technologie numérique pour offrir des prestations sociales. Par exemple, l’application de transfert d’argent par mobile de M-Pesa, développée au Kenya, a permis à des personnes de toute l’Afrique d’effectuer des transactions financières sans banque.

Aussi, la Plastic Bank, basée en Haïti, utilise la technologie des chaînes de distribution pour soutenir le paiement des collecteurs de déchets plastiques. En plus de fournir une incitation à la collecte des plastiques qui polluent l’environnement marin, cette structure participe à la lutte contre la pauvreté.

Comment trouver le bon équilibre entre technologie numérique et durabilité ?

Pourtant, aussi convaincante que puisse paraître cette interaction entre la technologie numérique et la durabilité, elle n’est pas une chose facile. Bien que la technologie numérique et la durabilité se renforcent mutuellement, elles ne vont pas toujours de pair. Elles sont soutenues par des fonctions différentes.

Malgré l’énorme potentiel qu’offre la technologie numérique pour la construction d’une planète durable pour les générations futures, elle présente également des risques à court et à long terme.

Il est donc important que les entreprises abordent ces deux concepts avec prudence. L’idée est d’assurer un équilibre entre la recherche de l’efficacité, la garantie de la survie et de la résilience sociales.

En conclusion, sachez que l’application de la technologie numérique nécessite une stratégie de durabilité beaucoup plus équilibrée. Celle-ci doit comprendre et traiter les impacts économiques et sociaux. En effet, le consensus sur les contributions de la technologie numérique à l’économie circulaire peut manquer de compréhension de son impact sur la société. C’est pourquoi, les entreprises doivent prendre en compte la valeur de l’impact social de la technologie numérique. Et c’est cette valeur qui peut minimiser les dommages environnementaux tout en renforçant la biodiversité, la neuro-diversité et l’inclusion communautaire.