Manière différente de s’entrainer pour avoir des muscles

Vous avez l’habitude de former vos abdos chaque semaine ? Lorsque vous vous entrainez, prenez-vous le temps de faire des petites pauses ? Avez-vous pensé à changer de tactique pour un meilleur résultat ? Il peut être ennuyeux et même défavorable pour le développement de vos muscles de faire la même routine musculaire abdominale chaque jour. Alors, découvrez une nouvelle façon de former vos abdominaux!

En effet,  avec les nombreux modèles d’appareils de musculation et les différents tutoriels pour obtenir des abdos de fer, on ne sait plus quels sont les mouvements idéaux à réaliser afin d’avoir des muscles parfaitement bâtis tout en ayant de l’endurance.

L’entrainement du bassin a un impact sur les muscles abdominaux

Des entraîneurs insistent constamment sur l’importance de l’entrainement des bassins. C’est parce que les scientifiques et les entraîneurs savent maintenant que sans les muscles de votre abdomen inférieur bien entraînés, vous ne réussirez pas de manière optimale. Avec une zone pelvienne forte, le reste suivra automatiquement. Vous en avez besoin pour assurer la stabilité, la force et l’endurance nécessaires pour bien monter, aller jusqu’à l’arrivée et continuer à avancer efficacement, kilomètre après kilomètre. C’est la base de tous vos mouvements, quel que soit votre niveau de course. Plus ces muscles sont forts et stables, plus vous pourrez développer votre force et votre vitesse. Ce sera beaucoup plus facile de vous entraîner avec un appareil adapté comme le Wonder Core Smart par exemple.  Cela vous permettrait d’obtenir le résultat souhaité.

Pour un sprint plus rapide

Les experts ont soigneusement défini la manière dont le mouvement de course fait appel à la force et à la stabilité des gros muscles fessiers. Mais également, des fléchisseurs de la hanche et des muscles abdominaux situés profondément sous votre six-pack.  Ils ont découvert que l’utilisation de ces muscles est essentielle pour les coureurs, pour un sprint super rapide, mais surtout pour les longues courses d’endurance. En outre, ils ont conçu des exercices appropriés visant à renforcer la région pelvienne. Tous les coureurs, les personnes qui se remettent d’une blessure ou encore les coureurs de haut niveau qui recherchent un « Personal Record » peuvent bénéficier de cette approche soigneusement conçue. Si tous les muscles que vous utilisez pour la course sont soutenus et que les muscles des hanches et du torse travaillent ensemble, vous aurez moins de problèmes de blessures et vous aurez plus de plaisir à courir.

Comment devrait-on s’exercer ? 

Un travail de qualité sur le bassin n’est pas facile, mais il ne prend pas beaucoup de temps. Il ne nécessite pas plus de quinze minutes deux ou trois fois par semaine, ce qui représente un investissement rentable deux fois et pour tous pendant votre entraînement. Vous devez faire des exercices pelviens trois fois par semaine, même pendant la saison de repos, afin de disposer de la force et de l’endurance nécessaires lors des compétitions pour renforcer votre statut de coureur. Si la force dans la partie  pelvienne est optimale, vous pouvez alors courir plus efficacement. Faites votre foulée plus longue ou accélérez le rythme, vos abdominaux inférieurs seront activés.