Comment monter une entreprise de sécurité ?

L’entreprise de sécurité est une enseigne qui s’occupe de la protection des biens et des personnes. Elle entre aussi en jeu pour prévenir les actes de vandalisme et de malveillance. Quand on crée cette société, on a du mal à choisir la spécialisation. Pour celle de la sécurité privée, choisissez un secteur qui ne cesse d’évoluer et d’intéresser les clients depuis plusieurs années. Afin d’y arriver, il faut suivre quelques étapes importantes pour ne rien oublier lors du lancement. Cet article donne quelques-uns de ces points utiles.

Le choix des missions de l’entreprise de sécurité

L’entreprise sécurité 91 dispose de plusieurs prestations au choix. Vous pourrez choisir d’effectuer la fourniture de services de surveillance. Il est possible d’employer des hommes ou d’opter pour des systèmes électroniques. C’est le cas si vous travaillez déjà en tant qu’agent de sécurité chargé de la surveillance d’un endroit déterminé. Cela concerne les entrepôts, les centres commerciaux, les parkings et les propriétés privées. Pour ce faire, installer des dispositifs d’alarme et de vidéoprotection dans les immeubles reste une bonne option.

La société peut choisir de protéger les personnes physiques à travers la réalisation des missions des gardes du corps. Ce métier est également appelé agent de protection rapprochée. Ce professionnel peut protéger des personnalités publiques, politiques ou encore sportives. Ensuite, vous pourrez faire des activités de gardiennage de biens meubles et immeubles. S’occuper de la sécurité des gens dans les véhicules de transport public est aussi une activité intéressante de nos jours, car l’insécurité peut être n’importe où. On peut prendre en charge la surveillance, le transport de fonds, de bijoux et de pierres précieuses.

L’importance de bien choisir son activité

Plusieurs sont les raisons qui poussent les entrepreneurs à choisir une activité précise à proposer aux clients. La première explication est que la plupart d’entre elles ne peuvent être cumulées. Par exemple, on peut exercer les services de surveillance, de gardiennage et de transport de fonds ensemble. Par contre, il n’est pas possible de les cumuler avec les autres prestations de sécurité. De la même manière, la protection de personne est incompatible avec la sécurité privée. Il est donc impossible de monter une société de garde du corps qui gère également la surveillance d’un parking. En outre, vous pourrez vous occuper de la surveillance de la livraison de bijoux en concluant un contrat de gardiennage d’immeuble.

Choisir la structure juridique de la société

Est-ce que vous comptez devenir un entrepreneur ? Choisir la forme juridique pour la création de l’entreprise sécurité 91 devient un gros challenge ? Sachez que ce point dépend de plusieurs éléments. Cela part du nombre des associés jusqu’à l’ampleur du projet.

La définition du nombre d’associés de la société

S’il n’y a pas d’associé, mais un seul créateur, le mieux est de s’orienter vers la création d’une enseigne individuelle. Cela concerne la microentreprise. Celle-ci a une responsabilité limitée ou ce qu’on appelle l’EIRL. Il y a aussi l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité limitée et la société par actions simplifiée unipersonnelle ou la SASU. Par contre, si l’on décide de s’associer à d’autres personnes, cela veut dire qu’on opte pour la création d’une société. Il est possible de choisir entre la société à responsabilité limitée et la société par actions simplifiée.

La détermination de l’ampleur de l’activité

La forme juridique de l’entreprise sécurité 91 est sous différentes formes. Elle dépend des envies de son créateur. Elle est suivant les missions à faire et le chiffre d’affaires. Vous pourrez être seul en effectuant le travail d’un agent de sécurité, intervenir sur des projets de grande envergure ou travailler en tant que personnel. Toutefois, le statut de microentreprise peut bien convenir à tout le monde au tout début, mais n’oubliez pas qu’il n’est possible que si le chiffre d’affaires est inférieur à 72 500 euros. Si celui-ci est supérieur à cette somme, l’entité doit changer de statut. Pour les projets un peu plus importants, choisissez la forme sociétale de type SARL ou SAS. Afin de mieux faire le choix, veuillez vous renseigner sur :

  • Pourquoi on a besoin de constituer un capital social quand on crée une société,
  • Le régime fiscal à appliquer sur l’activité de l’entreprise sécurité 91 comme les impôts et les taxes,
  • Le régime social à appliquer aux travailleurs non-salariés et au dirigeant.

Les démarches de la formation de la société

Pour ce point, il existe les formalités que toutes les entités effectuent, peu importe le chiffre d’affaires. Il y a la rédaction des statuts, la rédaction d’un pacte d’associé s’il y en a, la transmission du dossier au centre de formalité et l’immatriculation de l’entreprise sécurité 91. Ensuite, on a les conditions spécifiques pour entrer en action dans l’entrepreneuriat. En effet, le domaine de la sécurité est un secteur réglementé. De ce fait, en plus des démarches habituelles pour monter une entité, vous devez obtenir des autorisations particulières. La régulation des entreprises et des agents est effectuée par le Conseil national des activités privées de sécurité.

Pour le développement de l’entité, il est possible de demander une autorisation. En effet, la demande au CNAPS avant de commencer une nouvelle activité est indispensable. Pour ce faire, remplissez un formulaire. N’oubliez pas de mettre les coordonnées des dirigeants et de l’entreprise elle-même. Mettez l’activité exercée et insérez les justificatifs de l’existence de l’entreprise comme une copie des statuts.

Ensuite, on a besoin d’un agrément de tous les dirigeants en parallèle de celui de l’entreprise. Faites une demande au CNAPS en tant que dirigeant d’une enseigne de sécurité avec les justificatifs. S’il y a beaucoup d’associés, alors chacun doit faire une demande individuelle. Afin d’avoir un agrément en France, la personne concernée doit être d’une nationalité française ou une ressortissante d’un pays européen. Elle doit justifier une aptitude professionnelle à mener une société. Et, elle doit avoir un casier judiciaire vierge, surtout au niveau du bulletin n° 2. À la fin, il ne faut pas oublier d’insérer la carte professionnelle d’agent de sécurité dans la demande.