Quelles différences existe-t-il entre la taille douce et la taille sévère d’un arbre?

L’élagage permet de contenir le développement d’un arbre, surtout s’il est planté dans un petit espace. Il consiste à couper les branches de celui-ci, notamment les ramures qui gênent et qui mettent en péril la sécurité d’autrui. Toutefois, il est à noter qu’il existe différentes manières d’élaguer une plante. Selon les cas, on entreprend une taille douce ou une taille sévère. Mais quelles différences existe-t-il entre ces deux techniques ? Nous allons en parler dans les lignes suivantes.

En quoi consiste la taille douce des arbres et des arbustes ?

La taille permet aux branches d’un arbre de se développer harmonieusement. Elle est aussi entreprise afin d’éviter que celles-ci poussent dans toutes les directions. Mais comme nous l’avons vu plus haut, il existe principalement deux techniques de taille.

La taille douce ou la taille raisonnée est effectuée sur les plantes à titre d’entretien régulier. Sa mise en œuvre permet d’améliorer leur santé et d’éviter la prolifération d’une pathologie. Concrètement, elle se matérialise par le retrait des mauvaises branches et des gourmands. Ici encore, il faut savoir que la taille douce connait plusieurs déclinaisons. Parmi celles-ci, on citera :  

La taille de formation

Elle est entreprise sur les jeunes sujets durant les trois premières années de leur plantation. Cette taille vise à façonner la structure et les branches charpentières de l’arbre.

La taille d’entretien

Elle implique la suppression des branches inutiles. En l’occurrence, il s’agit des branches malades, des branches pourries et des branches endommagées. Il est à remarquer qu’elle est exclusivement pratiquée sur les sujets adultes. En outre, elle ne modifie pas la structure initiale du végétal.

L’émondage

Il consiste à sectionner les branches latérales d’un arbre afin de favoriser la production de feuillage. L’émondage est entrepris afin d’optimiser la durée de vie du végétal. Pour qu’il soit réussi, il est cependant conseillé de faire appel à un élagueur pour sa mise en œuvre.

Qu’en est-il de la taille sévère des arbres et des arbustes ?

La taille sévère est également appelée taille drastique, taille de réduction ou encore taille de restructuration. À la différence de la taille douce, on peut la considéré comme une véritable mutilation infligée à un arbre. En effet, la taille sévère modifie radicalement la structure de ce dernier. Il peut en outre impliquer la coupe des branches charpentières. Ce qui peut affecter la santé du végétal, voire entrainer son dépérissement.

Pour ne pas massacrer la plante qui en fait l’objet, sa mise en œuvre devra cependant obéir à certaines règles. D’une part, la taille sévère ne doit être entreprise qu’à titre exceptionnel et seuls les arbres adultes devront en faire l’objet. D’autre part, il ne faut en aucun cas réduire plus de 30 % de la hauteur ou du volume de l’arbre en une seule fois. Enfin, l’intervention d’un expert comme cet élagueur en Angoulême est vivement recommandée pour sa réalisation.

L’écimage ou l’étêtage d’un arbre constitue un exemple concret de taille sévère. Comme son nom l’indique, il consiste à couper la cime ou la tête d’un arbre afin de réduire sa hauteur et limiter sa prise au vent. Ce sont surtout les résineux qui sont soumis à cette pratique.