Comment entretenir un lombricomposteur ?

Contrairement à d’autres techniques utilisées pour recycler les déchets, le lombricompostage ne nécessite pas beaucoup de manipulation. Une fois que vous avez installé votre appareil, vous n’avez quasiment plus rien à faire, parce que ce sont les vers qui vont s’occuper de tout. À partir de là néanmoins, vous devez veiller à respecter quelques règles essentielles pour qu’il puisse fonctionner correctement. Cela vous évitera également de nombreux désagréments qui pourraient perturber votre quotidien. Justement, cet article va vous fournir les bons gestes à entreprendre pour bien entretenir et bien nettoyer votre appareil à lombricompost.  

Vérifier régulièrement l’humidité dans l’appareil

Comme vous le savez, un appareil à compost comme le lombricomposteur ne demande que peu de manœuvre puisque les vers sont d’excellents travailleurs. Cependant, vous devez savoir quelques astuces pour que l’appareil et les vers puissent accomplir parfaitement leur mission. Premièrement, vous devez vérifier régulièrement l’humidité dans votre appareil afin de savoir s’il en faut davantage ou non. Cela permettra aux lombrics de travailler dans de bonne condition et optimiser ainsi leur production. Deuxièmement, ajouter régulièrement des déchets riches en carbone comme les papiers et les cartons dans votre bac à déchets. Ces types de déchets sont essentiels pour avoir des composts parfaitement structurés. Vous ne devez pas oublier ces quelques gestes surtout lorsqu’il est question de faire du composte en appartement.    

Aérer régulièrement le lombricomposteur

Dans l’ensemble, le processus de transformation et la décomposition des déchets sont réalisés par les vers à lombrics. Cependant, vous devez savoir que ce sont les bactéries et les champignons qui déclenchent toutes les actions en premier. De ce fait, il est nécessaire de leur fournir l’oxygène dont ils ont besoin pour qu’ils puissent faire correctement leurs travails. Pour cela, veuillez aérer votre lombricomposteur de temps en temps en le mettant sur le balcon, sur le pas de la porte. Vous pouvez aussi le mettre sur une fenêtre si vous n’avez pas d’autres options à disposition. Une aération régulière sera indispensable pour que les déchets se décomposent correctement et obtenir des composts de qualité. En outre, si vous le voulez, vous pourrez mélanger l’intérieur de votre appareil en même temps que vous l’aérer. Seulement, utilisez des outils en bois pas trop grand pour ne pas risquer de blesser les vers.   

Changer les bacs au bon moment

Généralement, le lombricomposteur comprend trois niveaux de bac. Le premier contient les vers et c’est dans ce bac que les déchets sont versés, n’oubliez de recouvrir correctement. Le second sert de récipient pour les déchets transformés en lombricompost et le dernier sert à recueillir le lombrithé. Vérifiez régulièrement le niveau de remplissage du second bac afin d’ajouter un autre au-dessus de celui-ci pour éviter que le lombricompost ne déborde. Quand vous ajoutez ce bac supplémentaire, pensez à mettre un peu de lombricompost déjà transformé. En principe, lorsque ce nouveau bac est rempli, lui aussi, pensez à récolter tous les lombricomposts et vous pourrez recommencer le processus.