Comment choisir sa chaudière à pellets ?

Les bienfaits des pellets stock ne sont plus à vanter. Ils sont écologiques pour l’environnement et permettent de réduire les dépenses de familles en termes de chauffage. Certes, leurs coûts sont un peu plus élevés que les systèmes de chauffage classiques. Toutefois, ils sont éligibles aux aides financières de l’Etat afin d’encourager la transition énergétique. Si vous avez du mal à choisir la chaudière à pellets qu’il faut, nous vous livrons les informations essentielles dans cet article.

Le stockage des pellets

Un critère important et déterminant pour le choix de l’appareil à acquérir. Les pellets stocks peuvent être entreposés dans un réservoir accolé à l’appareil, dans une pièce de la maison ou dans un stockage externe. Le choix dépend de la surface disponible, du volume choisi et des besoins de la famille. Vous pouvez le placer dans tout près de la chaudière ou dans un endroit à 20 m de distance maximum. Les pellets stocks sont transférés dans la chambre de combustion par un système de vis sans fin ou par aspiration. Comme les chaudières fonctionnent automatiquement, vous aurez ainsi moins de contraintes au cours de l’utilisation.

Vous pourrez solliciter la fabrication d’un silo sur mesure pour votre logement. En effet, la taille ainsi que les fonctionnalités du centre de stockage vont être établies en fonction de vos besoins.

Un stockage interne

Le critère déterminant pour le choix d’une chaudière avec réservoir ou avec silo est l’autonomie qu’elle confère.

Vous pouvez opter pour une chaudière à pellets avec système de stockage intégré. Le réservoir à pellets stock en interne dispose souvent d’une faible capacité. Toutefois, il est parfait pour les appartements en ville ou dans les régions qui n’ont pas besoin d’un chauffage constant.

Ils sont installés dans la maison, soit dans une pièce à part ou juste à quelques centimètres du dispositif de chauffage. Si le réservoir est au-dessus du chauffage, l’alimentation se fait par gravité. Ainsi, les pellets stocks à utiliser seront déversés directement dans la chambre à combustion. Moins encombrants que les réservoirs à part, ils permettent de respecter le design du logement.

Les réservoirs accolés

Les réservoirs accolés quant à eux sont formés par des unités à part, mais qui se trouvent à côté de la chaudière. Le centre de stockage est autonome et ne nécessite pas une intervention humaine pour transférer les pellets.

Stockage externe

Ils sont généralement sous forme de silos, sur mesure ou déjà fabriqués et prêts à être installés. Le silo textile doit être installé à l’intérieur de la maison pour une meilleure protection des pellets contre l’humidité. Le textile est un matériel particulier, contenant des microperforations laissant ainsi passer l’air sans pour autant dessécher les pellets.

Les silos maçonnés quant à eux sont fabriqués à partir de matériaux spéciaux. Dédiés exclusivement aux granulés de bois, ils disposent d’une grande capacité de stockage. Le silo enterré dans une cuve en béton est le type de stockage idéal pour les grands consommateurs.

La consommation et les besoins du logement

Parmi les critères les plus importants et sûrement le plus déterminants : les besoins de chaque logement. En effet, la puissance du chauffage ainsi que les besoins du logement dans son ensemble sont deux points interdépendants. Le choix se portera plus sur les appareils qui permettront de subvenir aux besoins de toute la maison. Si vous optez pour une chaudière à granulés de faible puissance, vous risquez de l’utiliser en excès pour obtenir la chaleur idéale. Si vous disposez de plusieurs chambres dans la maison est préférable de choisir une chaudière à forte puissance. Si vous utilisez la chaudière pour l’eau chaude sanitaire, il se peut que la consommation soit en hausse.