Vérification de la toiture : une action indispensable pour connaître son état

En règle générale, la toiture d’une maison peut durer jusqu’à 30 ans environ. Seulement, sa durée de vie dépend grandement des matériaux qui la constituent, mais aussi de la région. Il faut également savoir que le toit est soumis aux agressions extérieures comme la pluie, le vent, la grêle, les rayons UV du soleil, la pollution… De ce fait, il arrive qu’à certains moments, des dommages puissent être rencontrés. Ce qui amène à réaliser des travaux de réfection et de réparation afin d’éviter des problèmes d’infiltration. Mais comment faire pour assurer la durée de vie d’une toiture ?

Effectuer un diagnostic du toit par l’intérieur

Il n’y a rien de mieux qu’un diagnostic pour s’assurer de l’état général de la toiture. Des fois, d’éventuels problèmes peuvent être visibles facilement. Mais d’autres dégâts peuvent être difficiles à détecter. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut faire appel à une équipe d’expert à l’exemple de cette entreprise de couverture expérimentée qui exerce en Sarthe afin d’évaluer l’état de la toiture.

Le professionnel est souvent amené à vérifier la toiture par l’intérieur. Il passera notamment en premier par les combles de la maison afin de jeter un coup d’œil à la charpente. Il se focalise essentiellement sur la détection d’éventuelles traces d’humidité sur le sol. Il analyse également la présence de sciures qui indiquent souvent la présence de parasites comme les termites ou les xylophages. Une charpente défectueuse peut s’effondrer. En plus de cela, il pourra également faire le tour de l’état de la couche isolante. Des fois, elle peut être moins épaisse. Ce qui engendre des problèmes d’isolation et bien sûr une augmentation sur les factures de chauffage.

Ce sera après ce diagnostic que le professionnel décidera des travaux à réaliser et les solutions à mettre en place pour y remédier.

Qu’en est-il de la vérification de la toiture par l’extérieur ?

Cette étape reste sans aucun doute l’une des opérations de vérification les plus délicates et dangereuses. Il faudra monter sur le toit pour pouvoir faire un diagnostic.

Le professionnel procèdera tout d’abord à un simple contrôle visuel afin de vérifier l’état de la toiture. Mais des indices peuvent signaler certains dégâts. Souvent, il est facile de voir des tuiles déplacées, cassées ou manquantes. Ce qui conduit à des opérations de réparation et de remplacement des éléments manquants. Là encore, le professionnel peut détecter la présence de mousse. Ce qui amène souvent à réaliser une opération de démoussage de la toiture.

Si la maison est munie d’une cheminée, il vérifiera également la sortie du conduit pour voir si la maçonnerie n’est pas dégradée. La ligne de faîtage du toit est aussi analysée s’il est toujours dans une position rectiligne. En plus de ces éléments, les gouttières, qui facilitent l’évacuation des eaux de pluie, sont aussi analysées de près si elles ne présentent pas de points d’oxydation ou si elles ne sont pas bouchées par la mousse.

Cette opération de diagnostic est la réelle solution qui permettra de se pencher facilement sur les points stratégiques qui feront l’objet d’une réparation. C’est l’assurance d’avoir une toiture saine et efficace.