Conseils et astuces pour faire le bon choix de son revêtement de sol antidérapant

Dans une maison, le choix d’un revêtement de sol antidérapant permet d’avoir un lieu de vie sécurisé à tout âge et de maintenir une autonomie à domicile. Sur le commerce, vous avez le choix parmi diverses solutions pouvant répondre à vos besoins. Toutefois, face à l’abondance de l’offre, il n’est pas toujours facile de faire un choix avisé. Dans cet article, nous allons vous apporter plusieurs indications qui pourront vous être utiles. 

Utiliser de la résine époxy

Si vous avez prévu d’entreprendre des travaux de rénovation, la résine époxy est incontestablement la solution antidérapant facile à envisager. Elle est compatible avec tous types de sols existants. D’ailleurs, vous avez le choix parmi une vaste palette de couleurs et de finitions. Vous pouvez par exemple obtenir un rendu plus qualificatif en misant sur la résine en quartz coloré. Thermodurcissable, cette résine est surtout appréciée pour son excellente adhésion sur différents types de surface telle que les dalles, le béton, le PVC et le sol stratifié entre autres. Elle doit son caractère antidérapant grâce à l’incorporation de granulats. Une fois durcie, sa surface présente un aspect particulièrement agréable. D’ailleurs, elle n’est pas du tout toxique. Il faut tout de même noter qu’elle n’est pas vraiment facile à mettre en œuvre. Il convient alors de solliciter les services d’un professionnel pour l’appliquer. 

Opter pour le carrelage antidérapant

Le carrelage compte parmi les types de revêtements les plus prisés en intérieur. Il s’agit également de l’un des plus glissants. Si vous choisissez d’en faire la pose dans une pièce humide comme la salle de bains, attendez-vous à ce que celui-ci se transforme en un terrain de ski une fois exposé aux projections d’eau. Pas de panique ! Il est tout à fait possible de trouver des carreaux de sol antidérapants qui allient parfaitement sécurité et esthétisme. En effet, à l’inverse des carreaux traditionnels, ceux qui ont un effet antidérapant se caractérisent par un aspect plus rugueux mais uniforme toutefois. Ainsi, les risques de glissade sont fortement limités. 

Le PVC, la solution adaptée au petit budget

Si vous avez un budget assez restreint, le PVC reste le type de sol antidérapant que vous devez privilégier. Disponible en dalles, en rouleau ou en lames, ce type de revêtement de sol est surtout apprécié pour son caractère caméléon étant donné qu’il peut imiter de nombreux matériaux comme le carrelage, le bois ou le béton ciré. De plus, il ne requiert pas beaucoup d’entretien. Si vous misez sur les dalles, vous n’aurez pas trop de peine à les poser étant donné qu’elles sont auto-adhésives. Les lames PVC quant à elles se posent comme du stratifié, en se clipsant. En revanche, le PVC en rouleau se pose comme la moquette. Si le sol est lisse, vous n’aurez pas besoin d’utiliser une colle.

Privilégier les fibres naturelles

Depuis quelque temps, le retour naturel des revêtements de sol se confirme. En effet, les fibres naturelles, une fois traitées, sont particulièrement résistantes aux taches et à l’usure. Pour ce qui est de l’entretien, un shampoing annuel et un simple aspirateur fera largement l’affaire. Sisal, jonc de mer ou coc, les fibres naturelles sont naturellement antidérapantes.