Que faire de votre crédit après une séparation ?

Divorce, séparation de couple ou dissolution d’un PACS : une séparation aura indubitablement de l’effet sur votre emprunt. Les revenus du ménage vont changer. Il en sera de même pour les charges. Aussi, il faudra envisager toutes les solutions concernant votre emprunt, et ce, très rapidement. En voici justement quelques-unes.

Faire une demande de désolidarisation

En même temps de votre procédure de séparation, l’expert comptable Ixelles vous conseille de faire une demande de désolidarisation de prêt. C’est le fait pour les ex de se décharger complètement de la part de dette de leur ex-compagnon ou conjoint.

Quand vous contractez un emprunt, que votre partenaire soit ou non un coemprunteur ou une caution, il ou elle sera tenue au même titre que vous au parfait remboursement de ce denier. Et le contraire sera aussi valable. Les banques ne peuvent pas être au courant de votre situation personnelle. Si vous ne leur faites pas signe pour vous désolidariser de l’emprunt, elles considèreront que ce sera toujours le cas.

Heureusement, faire ce genre de demande est assez simple. Vous devez simplement vous adresser au banquier et remplir une demande que vous allez lui présenter. Celle-ci sera étudiée et vous aurez une réponse dans les semaines à venir.

Faire racheter le crédit pour en minimiser les coûts

Si vous êtes emprunteur, la séparation risque d’impacter sur vos revenus, et donc votre niveau de vie. Pour éviter que cela n’ait trop d’impact, une demande de rachat de crédit est la meilleure solution selon l’expert-comptable Ixelles.

Il s’agira de simuler un nouveau contrat de crédit, plus en rapport avec votre situation financière après la séparation. Ce qui vous permettra de mieux préparer votre demande de rachat de crédit par la suite.

Vous êtes sans savoir que cette prestation bancaire est préconisée pour éviter le surendettement, notamment pour ceux et celles qui vivent des changements importants du même type que la vôtre. Elle permettra de revoir les mensualités, le taux du crédit pour être plus en rapport avec celui proposé sur le marché actuel, et même la durée de votre emprunt. Le but étant que vous ne soyez pas frappé par la suite de déchéance bancaire parce que vous avez du mal avec vos factures.

Proposer à votre ex de racheter vos parts ou l’inverse

Si vous êtes coemprunteurs avec votre ex, vous pouvez discuter ensemble d’une solution pour éviter de devoir vous engager sur un chemin assez compliqué et continuer le remboursement à deux. On peut par exemple vous proposer le rachat de soulte.

Il s’agira de proposer à votre ex de racheter ses parts de crédit ou de faire l’inverse. Vous allez donc séparer l’intégralité de tout ce que vous avez en commun. La personne qui gardera le prêt sera entièrement responsable de son complet remboursement. Il sera possible de faire par la suite une désolidarisation de l’emprunt auprès de votre banquier.

Le rachat de soulte peut être un peu plus compliqué à gérer. Aussi,  on vous recommande de vous faire accompagner par des professionnels pour ce faire. Ce peut être des experts financiers ou des conseillers juridiques, voire des courtiers.