Ramonage de cheminée : quelles obligations pour les propriétaires?

Avoir une cheminée est synonyme de chaleur et de sérénité quand vient la saison hivernale. Bien qu’elle offre des avantages, les propriétaires ont certaines obligations, incluant son entretien régulier. Cette action doit être menée afin de préserver son aspect esthétique et aussi pour des raisons de sécurité. Si vous avez donc cette chance d’avoir une cheminée, pensez à la nettoyer et à faire vérifier certaines parties par un expert pour passer l’hiver en toute sérénité. Découvrez ci-dessous les détails.

Le ramonage : est-ce une obligation?

Certes, il n’existe pas encore des obligations légales pour le ramonage de la cheminée. Cependant, les propriétaires ou locataires de maisons sont tenus de réaliser un contrôle et un nettoyage régulier de la cheminée. C’est-à-dire que la réalisation du ramonage et sa périodicité dépendent grandement du sens des responsabilités des propriétaires, mais aussi des conditions établies par l’assureur afin d’obtenir une validation de l’assurance habitation. En réalité, il faudra faire appel à un professionnel agréé comme cet artisan ramoneur en Haute Vienne pour obtenir un certificat de ramonage que l’on remettra ensuite à l’assureur afin de bénéficier d’assurance en cas de sinistre.

Le ramonage, bien qu’il ne soit pas imposé par la loi, devient obligatoire puisqu’une négligence peut engendrer de nombreux conséquences négatives. Déjà, on peut s’attendre à des impacts sur l’environnement, entre autres, la déperdition de chaleur, les émissions de CO2 ou encore la consommation de combustible. Négliger le ramonage est également sources de feux de cheminée et d’incendie du logement. Au fur et à mesure que le temps passe, l’accumulation de la créosote, un résidu très inflammable, par la cheminée provoque des étincelles qui peuvent ramener à un incendie. Il faut dire que si l’incendie est provoqué par un défaut d’entretien, pour l’assureur, ce sera un motif de non-indemnisation des dommages.

Nettoyage de l’intérieur du foyer et vérification de la fumée

Le ramonage de la cheminée se doit de passer par un entretien du foyer, de la cassette ou du poêle à bois. Cela évitera notamment l’accumulation des cendres, des poussières et de créosote qui sont les principaux déclencheurs d’incendies ou de feux de cheminée. Il faudra en effet penser à un nettoyage régulier de l’intérieur du foyer. Cela lui permettra aussi d’avoir un aspect plus esthétique, mais aussi pour avoir une combustion plus efficace. Il faut dire que cette opération peut être compliquée pour certaines personnes. Beaucoup font appel à des professionnels.

En plus du nettoyage du foyer, les propriétaires sont également conviés à surveiller régulièrement la fumée dans le foyer. En cas de présence de fumée dans le foyer, cela voudra dire qu’il y a une mauvaise combustion qui est une alerte. C’est un signe qu’il faudra passer par l’entretient et le ramonage de la cheminée. En réalité, la fumée peut indiquer l’humidité du bois utilisé ou encore qu’elle est due à l’accumulation de créosote ou de suie ou même la présence d’objets comme des débris ou un nid d’oiseau dans le conduit empêchant l’évacuation.

En plus de ces actions, il est aussi conseillé d’établir une surveillance régulière de l’accumulation de la créosote et de la suie dans la buse du poêle ou dans le foyer. Une plus grande quantité de ces substances peuvent engendrer des soucis inimaginables. Dans ce cas, il vaut mieux prévenir que guérir en effectuant un ramonage de la cheminée au moins une fois par an.