Saut à l’élastique, pour plus d’adrénaline pendant les vacances d’été

Chacun a sa manière de profiter des vacances pendant la période estivale. Pour apprécier pleinement du beau temps, l’idéal est de varier les activités. Les randonnées à vélo, le trekking et le camping sont des programmes qui permettent de combiner sport et contemplation du paysage. Pour les adeptes des sensations fortes, des séances de saut à l’élastique sont plus intéressantes. Si vous aussi souhaitez vivre cette aventure, tentez l’expérience et effectuez une réservation dans un centre de « benji ».

Saut à l’élastique, pour des vacances actives etoriginales

Si vous êtes à la recherche d’une activité originale pour vivre des vacances mémorables, vous devriez essayer le saut à l’élastique, au moins une fois dans votre vie. Réservez votre Saut à l’élastique auprès d’un de ces centres qui proposent des activités de sensations extrêmes. Partez ensuite avec votre encadreur pour partir à la recherche du spot de saut qui vous séduit le plus.

Dans le choix de l’endroit, l’idéal est de privilégier une hauteur où vous contemplerez la beauté du paysage. Bien que le choix puisse être subjectif, beaucoup de vacanciers sont séduits par les viaducs. L’un des spots les plus prisés de la France est le Viaduc de Pélussin, aux alentours de Lyon. Cette zone offre une vue époustouflante sur la vallée avoisinante.

Le pont de Ponsonnas à Grenoble figure souvent parmi les plateformes d’envol les plus appréciés en France. Situé dans le département de l’Isère, à Grenoble, ce pont a pour singularité la vue panoramique qu’elle offre sur toute la région. Si vous êtes tenté de découvrir cette expérience, vous vous élancerez depuis 103 m de hauteur. Vous aurez la chance de toucher la rivière du Drac avec vos doigts, et les pieds en l’air.

Le bungy jumping, une activité ludique pour les plus téméraires

Le saut à l’élastique, appelé aussi « bengi » ou « bungy jumping » est une activité à expérimenter pendant les vacances, seulement si vous vous sentez prêt. Par ailleurs, cette distraction impose quelques restrictions. Elle est interdite, par exemple, aux personnes souffrant de troubles cardiaques, et de séquelles au niveau des articulations. Pour en savoir plus sur les conseils et contre-indications, vous pouvez consulter le blog de Saut à l’élastique en France.

Si vous avez un cœur qui résiste bien aux sensations fortes, vous pouvez vous lancer. L’impression que vous ressentirez aux premiers mètres est l’apesanteur. Vous aurez moins de trac lorsque vous vous trouvez en plein envol. Arrivé en bas, vous aurez encore l’envie d’y retourner. Dans l’ensemble du saut, vous vivrez une grande montée d’adrénaline, ce que vous recherchez exactement pour vous souvenir de vos vacances.

Pour apprécier pleinement votre séance de saut à l’élastique, gardez votre tenue de vacances. Un haut léger, un pantalon ou un short décontracté, et une paire de chaussures plates qui tiennent bien forment la tenue exigée pour la discipline. L’objectif est de vous mettre à l’aise et de bien attacher le baudrier à travers vos chevilles et votre corps.

Tous les types de sauts à l’élastique que vous devrez expérimenter

Au moment de l’initiation au saut à l’élastique avec un encadreur, il vous fera choisir entre différents types de saut. Pour vous donner une idée du multiple choix qui vous attend, découvrez diverses manières de vous envoler.

  • Le Swan Dive lorsque vous sautez avec la tête qui se lance en premier, comme si vous alliez plonger dans l’eau ;
  • Le Back Dive si vous vous laissez aller par l’arrière sans voir ce qui se passe derrière vous ;
  • L’Elevator consiste à sauter en étant attaché au torse, et vous sauter avec les pieds en premier, comme un enfant qui se lance dans un bassin.