Les critères à prendre en compte avant d’engager un ramoneur

Le ramonage fait partie des débouchés du domaine de l’immobilier. Pourtant, il est difficile de trouver un établissement qui enseigne cette activité. Ainsi, certaines personnes décident de devenir ramoneur sans pour autant avoir suivi la moindre formation. Or, ce travail demande de la minutie. En effet, s’il n’est pas fait correctement, la cheminée présente un danger pour les occupants et le voisinage. Elle peut devenir la cause principale d’un incendie, ou la source d’un gaz asphyxiant. Le ramonage consiste également à réduire vos consommations d’énergie.

Quelles sont les attributions d’un ramoneur ?

Avant d’engager un ramoneur, vous devez tout d’abord connaître ses attributions. Un ramoneur s’occupe principalement des tâches relatives à la cheminée, notamment, le nettoyage et l’entretien. C’est un artisan spécialisé dans le traitement de différentes sortes de conduits, dont le conduit de gaz, de fioul, de bois, etc. Le ramonage est une obligation légale que tous les propriétaires de maison équipée de cheminée se doivent de respecter. Selon les règles, une cheminée doit être ramonée au moins une fois chaque année. Et pour assurer le bon déroulement de cette opération, le recours à un professionnel en ramonage comme ce ramoneur qui est situé en Hauts de Seine est nécessaire. Le but est d’éloigner les risques d’incendie ou d’asphyxie, causés par un conduit de cheminée bouché.

Cependant, le ramoneur tient un rôle sécuritaire vis-à-vis des occupants d’une maison et  du voisinage. En outre, si vous avez besoin d’effectuer des travaux de rénovation de votre cheminée ou une installation, vous pouvez recourir à ce professionnel. Quelques ramoneurs proposent ce type de service, tandis que d’autres se limitent uniquement à la maintenance de la cheminée. Cela est dû au fait que ces œuvres requièrent des connaissances particulières.

Comment reconnaître un bon ramoneur ?

Les compétences du ramoneur sont remarquables durant la durée de l’intervention. Un bon ramoneur est reconnaissable par ses équipements de travail. Il se sert des outils adaptés à chacune de ses tâches. Pour atteindre les coins difficilement accessibles de la cheminée, il se sert d’une brosse munie de manche assez longue, appelée hérisson.  C’est avec cet accessoire qu’il enlève les saletés grâce à des mouvements de va-et-vient. Son intervention se réalise dans la plus grande sécurité. Et le résultat est tout simplement impeccable. Les salissures que le hérisson n’arrive pas à décoller sont frottées avec d’autres outils plus compacts tels qu’une raclette ou une truelle. Toutefois, il existe un matériel réservé à chaque tâche.

La manipulation de ces outils divers requiert une excellente condition physique, des connaissances particulières et de l’habileté. Par ailleurs, le sens de l’organisation et de l’observation est des atouts majeurs que doit posséder un ramoneur pour assurer la réalisation de ses fonctions. La concentration est également indispensable pour ce métier. Puis, pour justifier les compétences, les différentes attestations de formation ou d’études peuvent s’avérer très utiles. Le ramonage, étant régie par une législation, il appartient au professionnel de se mettre à jour sur les règlements en vigueur.

Quelle est l’importance de bien choisir un ramoneur ?

Outre les risques incendiaires et la propagation de gaz nocif, un mauvais ramonage est susceptible de hausser votre consommation énergétique. Cela induit une augmentation de facture. Préférez le feu de la cheminée pour se réchauffer en saison hivernale. En d’autres termes, bien choisir un ramoneur garantit un travail répondant à vos exigences personnelles.

A la fin de son intervention, le ramoneur vous remet un document attestant le ramonage. Vous en aurez besoin en cas d’incident, pour justifier auprès de votre assureur que vous êtes dans les règles.