Comment l’IdO favorise l’autonomie et l’insertion sociale des personnes âgées?

L’IdO des soins de santé favorise l’insertion sociale des personnes âgées en leur fournissant une connectivité et un certain nombre de canaux de socialisation. L’une des étapes les plus importantes à franchir dans notre monde vieillissant est de veiller à ce que les personnes âgées bénéficient d’une connectivité, d’une assistance sanitaire et d’un soutien, quels que soient leur lieu de résidence et leur cadre familial. Le point avec Sylvie Laroche, ancienne directrice de l’ADS.

Qualité de vie des personnes âgées

Il est essentiel que les personnes âgées maintiennent la qualité de vie qu’elles souhaitent sans surveillance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Sylvie Laroche Armee du Salut pense que l’une des voies les plus directes pour personnaliser et équilibrer l’assistance sanitaire aux personnes âgées sans tomber dans des mesures extrêmes consiste à exploiter la technologie, en particulier l’IdO (Internet des Objets) des soins de santé ou l’Internet des objets.

En parlant de la génération âgée, l’IdO peut créer une passerelle vers l’insertion sociale. Dans cet article, nous nous penchons sur la promesse d’introduire l’IdO dans les soins aux personnes âgées. La mise au point de cette technologie peut aider les personnes âgées à devenir plus indépendantes et plus actives sans que leur santé en pâtisse.

Créer des opportunités de soins pratiques

Le risque de développer des maladies chroniques augmente avec l’âge explique Sylvie Laroche. Certaines de ces maladies peuvent nécessiter des opérations chirurgicales ou entraîner des complications entraînant des handicaps.

L’IdO des soins de santé peut répondre à différentes combinaisons de besoins de soins médicaux d’une personne âgée, en aidant les médecins à prévenir les aigreurs et à équilibrer le traitement.

Avantages des appareils connectés

En fonction de son état de santé, la personne âgée peut bénéficier de ces dispositifs connectés. Chaque appareil peut être accompagné d’une application mobile spécifique ou transférer des données dans une application mobile.

Les données sur les signes vitaux peuvent être utilisées pour une analyse plus approfondie afin de créer des tendances en matière de santé. Les données peuvent aider à fixer des objectifs personnels d’activité, à gérer les maladies chroniques et à personnaliser les alertes et les notifications des patients pour les membres de leur équipe de soins et leur famille.

Sylvie Laroche : stimuler l’insertion sociale

L’insertion sociale est un défi pour les personnes âgées, car elles peuvent parfois être confrontées à l’âgisme lorsqu’elles vont chez le médecin, communiquent avec leur famille ou vaquent simplement à leurs occupations.

Selon Sylvie Laroche, l’âgisme peut prendre de nombreuses formes. En voici quelques-unes :

  • Dépeindre les personnes âgées comme étant fragiles, dépendantes et déconnectées dans les médias
  • Pratiques discriminatoires telles que le rationnement des soins de santé en fonction de l’âge
  • Les politiques institutionnelles telles que la retraite obligatoire à un certain âge.

L’IdO des soins de santé peut contribuer à réduire l’âgisme. Il peut également aider les personnes âgées à se sentir moins isolées en leur fournissant une connectivité à plusieurs niveaux et un certain nombre de canaux de socialisation.

Les personnes âgées dans le monde de la technologie

Sylvie Laroche Armée du Salut dit « Lorsque les personnes âgées commenceront à utiliser les technologies pour répondre à leurs besoins en matière de communication et de soins, elles pourront se sentir moins isolées ».

En étant exposés à de nombreuses façons de se connecter au monde qui les entoure, ils peuvent : sortir davantage ;

  • Ne pas tomber dans l’isolement ou la dépression ;
  • Commencer à poursuivre de nouveaux intérêts ;
  • Faire du bénévolat ou accepter un emploi ;
  • Ne pas laisser les limitations liées à la santé entraver leur vie sociale.