Quels sont les enjeux du numérique pour les territoires ?

L’impact du numérique sur les territoires s’analyse à deux niveaux : transversal car il agit sur tous les secteurs et omniprésent car parce qu’il donne lieu à une pluralité de nouveaux services orientés vers l’amélioration de la vie des citoyens. Dès lors, Il faut comprendre que le numérique n’est pas seulement une question technique, c’est également une question de management. La ville de Marseille en est un exemple.

Le numérique : source d’un nouveau mode de vie à Marseille

Aujourd’hui, le numérique est tout simplement un mouvement de société. Le passage au numérique revêt plusieurs avantages : réduction d’impact environnemental, accessibilité aux « open data », attractivité du territoire, développement de l’économie, facilité d’accès aux informations à tous les niveaux. Il permet donc d’offrir un nouveau style de vie via des technologies numériques intelligentes et durables.

Depuis 2017, la ville de Marseille a lancé un plan numérique avec pour missions de : faciliter la vie de ses habitants, bâtir une ville intelligente, mieux sécuriser la ville et dynamiser le territoire, Daniel S. Sa position géostratégique lui donne les moyens de ses ambitions. En effet, la ville est un point d’interconnexion de différents réseaux via les câbles sous-marins en provenance d’autres continents.

La digitalisation du service public

Depuis quelques années, les autorités territoriales œuvrent pour la digitalisation de leurs organisations et à la mise en place de services publics à la hauteur des attentes des citoyens. En effet, ces derniers désirent avoir une certaine qualité de relation digitale, d’e-administration avec l’État et leur collectivité territoriale. Par exemple, pour les études de leurs enfants, payer la cantine via un compte, accéder à une plateforme digitale pour vérifier les devoirs à faire et échanger avec les enseignants.

Relever ces défis suppose l’adoption des nouvelles technologies en vue du développement de services plus efficaces tout en tenant compte des contraintes budgétaires. La digitalisation constitue une réelle opportunité pour les administrations locales. La création de nouveaux types d’activités, la revitalisation de l’économie locale, le partage des informations en temps réel au sein du bloc administratif local, les nouveaux services sont autant de choses qui encouragent les territoires à incorporer une stratégie digitale à leur projet de territoire.

La ville de Marseille a mis en place une politique en faveur de l’écosystème numérique. Il s’agit de puissants data centers tel que Interxion ou Jaguar Network, le passage de près de 90 % de la population au haut débit, la création de 150 entreprises à succès dans les domaines divers et variés. Son économie locale s’est également redynamisée grâce à une application mobile « Marseille » regroupant des informations pratiques et un agenda événementiel dénommé  » Sortir à Marseille » dans lequel plus de 100 manifestations mensuelles sont proposées. Entant que ville moteur d’un territoire labellisé French Tech, Marseille accueille également des rendez-vous numériques majeurs.

La promotion des entreprises du numérique

La gestion d’un écosystème numérique fait appel à des compétences informatiques et légales poussées afin de proposer des solutions connectées aux citoyens dans le respect et la protection de leur vie privée. Les térritoires ont donc la possibilité de séduire des compétences des métiers du digital en fonction de leurs besoins, sans mettre en danger leurs budgets.

Cet écosystème digital se singularise par la diversité des acteurs et des domaines concernés. Les entreprises du numérique sont à la pointe des nouvelles technologies et sont prêtes à travailler aux côtés des autorités publiques, or cette coopération est la clé pour la digitalisation des territoires.