Les femmes d’affaires les plus influentes au monde

Même si, en ce moment, la plupart des grandes entreprises mondiales sont dirigées par des hommes, de nombreuses femmes aussi se sont faites une place importante dans le monde des affaires. En effet, beaucoup de femmes se sont transformées en femmes d’affaires brillantes et certains d’entre elles sont même devenues des incontournables du business international.

Voici la liste des femmes les plus influentes au monde !

Marjorie Scardino, la directrice générale de l’anglais Pearson

Pour commencer, il y a lieu de citer Marjorie Scardino qui est la directrice générale de l’anglais Pearson. Ancienne avocate et ancienne journaliste, elle dirige l’un des tous premiers éditeurs de livres et de journaux au monde et elle est relatif à l’appellation « Financial Times ». D’près des sources sûres, son entreprise a connu 5,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2007, soit 386,5 millions d’euros de bénéfices.

Gail Kelly, la patronne de la banque australienne Westpac Bank

La seconde femme d’affaires  à la liste est la patronne de la banque australienne Gail Kelly. C’est une sud-africaine qui s’est mariée à un étudiant en médecine et qui détenait au tout début le poste de guichetier à la banque Nedcor. Quelque peu après, elle entame un MBA et elle devenait directrice des ressources humaines. Elle se déplaçait ensuite à l’Australie et elle a été recrutée par la banque du Commonwealth.

Mais elle ne restait pas longtemps dans cette boîte, elle a été embauchée par Westpac Bank et grâce à ses performances elle a été nommée PDG. Le chiffre d’affaires de son établissement montait à 6.3 milliards d’euros en 2007, ce qui l’a classé parmi les meilleures femmes d’affaires du monde.

Andrea Jung, le PDG d’Avon Products

Enfin, il convient d’énumérer également Andrea Jung qui est le propriétaire de l’une des plus importantes entreprises de cosmétiques mondiales, dénommée « Avon Products ». Diplômée de Princeton, elle a tout d’abord dirigé le marketing de Neiman Marcus avant d’entrer au conseil d’administration d’Avon Products et avant de devenir la directrice de ce dernier.

Parallèlement, elle siège aussi au conseil d’administration d’Apple et elle n’arrête pas de s’enrichir. Il y a lieu de noter qu’en 2007, son entreprise a connu un chiffre d’affaires de 6,8 milliards d’euros ce qui confirme son profil de grande femme d’affaires au monde.