Les 3 causes de la cheminée qui fume

Une cheminée refoule quand les fumées qu’elle dégage ne sont pas rejetées à l’extérieur par le conduit de fumée, mais au contraire restent stockées dans l’appareil et stagnent dans la maison. Différentes raisons peuvent amener une cheminée à refouler, il faut les connaître afin d’éviter de nuire à la santé.

Pourquoi ma cheminée refoule et quelles sont les solutions ?

Une cheminée qui refoule empêche le bon fonctionnement de l’appareil et empêche également le chauffage des propriétaires comme il se doit. Avant d’entamer les réparations, il faut notamment connaître les origines du problème. Il y a différentes causes pour lesquelles la fumée ne suit pas le conduit, mais est rejetée dans sa maison.

Pour des travaux de ramonage à Paris 18,  les professionnels mettent à votre disposition des ramoneurs fumistes expérimentés et respectueux des normes en vigueur. Riche de ses années d’expérience dans le ramonage de cheminée, notre équipe effectue ses services d’entretien de conduit de cheminée avec maitrise et rigueur.  Faire procéder à un ramonage de cheminée est obligatoire et essentiel pour des mesures de sécurité. Cela réduit les risques de feux de cheminée ou d’intoxication au monoxyde de carbone. Il assure aussi le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage.

Voici les principales causes du refoulement de la cheminée :

Un refoulement dû au conduit :

Tout d’abord, il se peut que le conduit n’ait pas la bonne taille. En effet, ses dimensions sont un critère qui peut favoriser le refoulement. D’un côté, un conduit trop grand peut mener à une mauvaise évacuation des fumées. L’ascension des fumées va dans ce cas, être bloquée et perturbée par une colonne d’air chaude qui s’élève avant homogénéisation. La solution est alors le tubage.

D’un autre côté, un conduit trop petit va conduire à une insuffisance du tirage. Allonger le conduit ou installer un aspirateur de fumée est alors l’option à choisir.

Il se peut aussi que le conduit soit coudé. Les zones de coudages ralentissent les fumées qui vont s’alourdir et  ne pourront plus s’échapper par leurs voies normales. Il est mieux dans ce cas d’utiliser deux coudes de 45° et non un seul à 90°.

Enfin, un mauvais entretien du conduit peut mener à un retour de fumée. Ainsi, il est indispensable de faire ramoner sa cheminée au moins deux fois par an. Un nettoyage en profondeur du conduit de cheminée est obligatoire et indispensable pour son bon fonctionnement et pour éviter d’avoir une cheminée qui refoule.

Des conditions climatiques et atmosphériques défavorables :

Le refoulement de la cheminée peut s’expliquer par des conditions externes à l’appareil lui-même : engouffrement du vent dans le conduit, présence  d’une colline ou d’un arbre, hauteur de la toiture voisine bloquant le vent, etc. Dans ce cas, il faudra surélever le conduit de la cheminée ou investir pour un accessoire anti-refoulement.

Il se peut aussi que l’air dans le conduit soit froid ou que l’air extérieur soit humide. Cela empêche le système du tirage de bien fonctionner et les fumées ne seront pas rejetées à l’extérieur. Pour résoudre ce problème, il faudra réchauffer le conduit avec un premier feu avant que le tirage puisse fonctionner correctement.

Une insuffisance d’air :

La présence de l’air assure la bonne combustion dans l’appareil. S’il n’y a pas assez d’air dans la chambre de combustion, le bois ne brûlera pas comme il le faut et empêchera l’évacuation des fumées. Pour faire face à ce problème, soit il faut créer une entrée d’air dans la pièce, soit il faut mettre en place une prise d’air extérieure reliée au poêle.