Mobipel : Quel modèle de facturation adopter ?

Aujourd’hui il est commun que le modèle de facturation des centres se base sur le nombre de minutes d’appels effectués au cours du mois. Mobipel rappelle que cette tarification se fait sur une base de coût par heure. Cependant, certains centres d’appels aimeraient évoluer vers une nouvelle méthode.

En principe, la conversion d’un modèle de coût horaire à un modèle de coût par appel devrait être très simple. Si vous avez des numéros de volume précis, vous divisez simplement votre prix horaire actuel par la moyenne des appels par heure pour un client. Ainsi ce calcul sur une période représentative vous permet d’obtenir un prix par appel.

 

Que change la conversion de facturation ?

 

Il y a des complexités et des sujets de préoccupation possibles dans cette conversion. Celles-ci incluent:

Quelle est la précision de votre mécanisme de capture de volume? Si vous facturez vos volumes, ils doivent être précis ou près d’un taux à 100%.

Quelle est la stabilité du mix d’appels que vous gérez pour ce client? S’il y a des fluctuations importantes de la durée et/ou de la complexité moyenne des appels d’un mois à l’autre, cela pourrait entraîner des fluctuations importantes de la rentabilité du prix par appel. Ainsi, cela pourrait être réglé en ajoutant une sorte d’ajustement complexe des prix dans le contrat.

Il est conseillé d’inclure un accord de niveau de service (ANS) de qualité pour s’assurer que les appels sont traités à la satisfaction de votre client. Mobipel indique que sans l’ANS, vous seriez motivé pour d’expédier tous les appels aussi rapidement que possible, ce qui conduirait probablement à des clients mécontents.

Aucun de ces problèmes potentiels ne devraient être des  » bloqueurs de spectacle « . Cependant ce sont des problèmes qui doivent être étudiés et traités avant de mettre en œuvre un changement majeur dans votre modèle de facturation de centre d’appels.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les centres de contact, vous pouvez lire nos articles dédiés.