L’écoute ou la recette de l’échange intelligent par Angélique Gérard

La performance des entreprises passe par la mobilisation des salariés autour d’un projet commun qui a du sens. Derrière chaque grand groupe, se trouve des femmes et des hommes qui le représentent.

C’est pour mettre en avant l’humain derrière l’organisme qu’il représente qu’est né le livre « les 7 sens ou l’essence de l’entreprise ». Ce livre nous fait découvrir ce qui fait l’homme derrière le cadre ou l’employé. Il s‘agit de nos sens, que les auteurs classent au nombre de 7.

Les auteurs du livre se sont appuyés sur les contributions de responsables d’entreprises, qui expliquent comment un ou plusieurs de leur sens les ont permis de surmonter des problèmes.

Si l’intuition est le moteur de certains dirigeants, pour Angélique Gérard, Directrice de la relation Abonné du groupe Iliad, c’est l’ouïe qui lui sert beaucoup dans le cadre de son métier.

L’ouïe : un sens et une richesse à développer !

Selon les propos d’Angélique Gérard « l’ouïe est un sens qu’il faut savoir travailler, développer, et même encourager. Car, utilisé dans toute sa richesse et parfaitement maîtrisé, il offre des possibilités de communication enchanteresses». Pour elle, l’ouïe est le mot d’ordre dans un métier en contact avec les utilisateurs. Avec l’ouïe, « j’entends et surtout , j’écoute ! Entendre sans rester à l’écoute, c’est laisser entrer les mots sans saisir le merveilleux de l’instant », dit madame Gérard. Une bonne écoute est complexe, cela nécessite de se préparer et de se rendre disponible et être disposer à écouter. Bref, l’écoute est un art pour favoriser la libération des mots.

« Notre équilibre à fortiori dans le cadre d’une conversation qui cherche à trouver une solution rapide, est affecté par ce que nous entendons en tant que conseillers. Être à l’écoute, c’est faire preuve d’humanité et de respect. Ainsi, il faut être capable de se détacher de soi pour être disponible à l’autre », note Angélique Gérard.

L’écoute, un art à manier avec concentration, neutralité et bienveillance

Selon la Directrice de la relation Abonné d’Iliad « Nos métiers, sont devenus, au fil du temps, une véritable expertise, un subtil travail de magiciens, d’enchanteurs. Il s’agit de savoir se faire plaisir mutuellement et de surprendre, pour faire oublier à l’autre la difficulté du moment. De la même manière, l’écoute est un art ! Un art à manier avec concentration, neutralité et bienveillance, silence, patience et disponibilité ». Ainsi, la capacité d’écoute se cultive tout au long de la vie permettant de s’ouvrir sur tout un monde d’émotions et d’intuitions, a-t-elle ajouté.

Vous trouverez le point de vue d’Angélique Gérard sur les sens de l’homme dans le livre « les 7 sens ou l’essence de l’entreprisse » de Raphaëlle Laubie, Philippe Wattier